Logo CTAQ
Logo CTAQ

L’aliment est essentiel à la vie, un carburant pour l’être humain.   Le secteur de la transformation des aliments est quant à lui un moteur de l’économie du Québec avec ses 30 milliards de dollars de chiffre d’affaires et ses 70 000 emplois directs, ce qui en fait le premier secteur manufacturier en importance en termes de livraisons et d’emplois au Québec.  Malgré la nécessité de s’alimenter et l’importance du secteur des aliments et des boissons, cette industrie est souvent laissée pour compte, prise pour acquis, critiquée et sous-estimée. Nous demeurons perplexe devant ce phénomène de non-reconnaissance.

Nous sommes une industrie dynamique, innovante, ingénieuse et résiliente. J’insiste sur le mot résiliente parce que malgré les nombreux enjeux et difficultés amenés notamment par la pénurie de main-d’oeuvre, le peu d’investissements, les nombreux changements réglementaires, les nouvelles tendances, la compétition toujours plus féroce, les critiques et autres, les entrepreneurs du secteur s’adaptent, persistent et continuent à offrir des aliments de qualité.

Nous avons ici au Québec tous les éléments pour faire de notre industrie alimentaire un leader au Canada, sinon à l’échelle mondiale. D’ici 2050, la population mondiale dépassera les 10 milliards d'habitants.  Ça fera beaucoup de bouches à nourrir ! Avec une vision, un plan d'actions et des investissements, le Québec peut facilement se positionner comme un des grands fournisseurs global d’aliments et de boissons.

Voilà d’ailleurs pourquoi nous prônons depuis plusieurs années, au CTAQ, le développement d’une stratégie et la mise en place d’un plan d’actions, avec la participation et l’appui de tous les maillons de la chaîne, incluant les gouvernements. Ce plan doit venir avec d'importants investissements qui permettront à l’industrie alimentaire de passer au mode 4.0 et d’être plus moderne, productive, innovante, plus compétitive et en meilleure position pour croître et conquérir de nouveaux marchés.  D’ailleurs, nous comptons beaucoup sur la nouvelle Politique bioalimentaire pour établir les bases d'une vision et d’actions communes.

L’appui et les actions gouvernementales envers notre secteur ne doivent pas par contre se limiter à la Politique bioalimentaire. L’ensemble des ministères qui touchent de près ou de loin le secteur manufacturier alimentaire doit être mis à contribution. Que ce soient les ministères du Travail, de l’Environnement, de l’Économie, de la Santé, des Finances, des Relations Internationales, tous ont un rôle à jouer et peuvent influencer le développement futur du secteur de la transformation des aliments. C’est en mobilisant les partenaires, intervenants et les parties prenantes que nous arriverons à créer des conditions gagnantes.

Je profite de l’arrivée d’un nouveau gouvernement qui mise sur le développement économique, sur les investissements et la création de valeur pour réitérer l’importance de notre industrie.  En plus d’offrir des produits variés, de qualité, qui répondent aux besoins et aux goûts des citoyens, le secteur de la transformation des aliments est au coeur d’une grande chaîne de valeur, de la terre à la table.  Cette industrie achète jusqu’à 70 % de toute la production agricole québécoise, et transforme ces produits/intrants en aliments prêts à consommer dont 50 % se retrouvent sur les tablettes des épiceries du Québec et l’autre 50 %,  exporté ailleurs au Canada ou dans le monde.

Le CTAQ continue à être proactif et à mettre de l’avant, encore cette année, plusieurs initiatives en appui à ses membres et à la prospérité de l’industrie.  En plus de ses activités régulières, une campagne de valorisation de l’industrie alimentaire - et des aliments et boissons qu'elle produit - sera déployée dans les prochains mois.  Nous sommes aussi dans la phase finale du projet de cartographie. Il s'agit d’une plateforme collaborative de l’écosystème de l’industrie de la transformation des aliments, pour notamment encourager les échanges, le réseautage et l’économie circulaire.

Finalement, le CTAQ travaille sur un projet qui vise spécifiquement la croissance du secteur par de l’accompagnement/mentorat, par le développement d'un portail d’informations pertinentes pour les entrepreneurs du secteur alimentaire et par un appui spécifique aux startups.  Les éléments de ce projet seront dévoilés en cours d’année.

En terminant, je vous rappelle que le CTAQ soulignera ses 20 ans le 30 mai prochain.  Dans ces deux dernières décennies, nous avons été confrontés à de nombreux défis et avons été interpellés sur des centaines de dossiers. Notre membership n’a cessé de croître au fil des années et c’est grâce à nos nombreux membres que l’influence du CTAQ est plus percutante et que nos interventions sont mieux ciblées et ont plus d’impact. La force du CTAQ est le reflet de notre membership et de notre réseau !  Merci pour votre appui indéfectible.

Vous êtes tous invités à venir célébrer avec nous la semaine prochaine les 20 ans de VOTRE association !  En plus de la célébration du 20ème, cette soirée sera l’événement de réseautage à ne pas manquer pour lancer la saison estivale.  Au plaisir de vous voir le 30 mai !

Nouvelles associées

28 novembre

2019

21 novembre

2019

Le CTAQ et ses membres

Un gouvernement de la continuité

21 novembre

2019

Le CTAQ et ses membres

Mission économique du Québec à Hannover Messe 2020

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.