Logo CTAQ
Logo CTAQ

Les usines de transformation de la viande ont été particulièrement touchées par la pandémie et ce, partout en Amérique du nord. Dans quelques cas, les usines ont dû ralentir ou cesser leurs opérations pendant une durée recommandée par les autorités publiques.

Les usines de transformation de la viande avaient toutefois pris les devants en adoptant dès le mois de mars des protocoles de dépistage interne, tels que la prise de température des employés et l’embauche de médecins travaillant sur les sites de production. Les usines se sont ajustées rapidement afin d’assurer un processus de transformation le plus régulier possible. En cas de ralentissement, par exemple, les animaux pouvaient être dirigés vers d'autres installations. La croissance des animaux peut aussi être contrôlée, afin d’assurer un étalement de la production et éviter des goulots d'étranglement à l’usine.

La collaboration entre les différents intervenants de chacune des filières a permis d’éviter les abattages humanitaires même si la chaîne d’approvisionnement demeure fragile.

La dépendance de la chaîne de production de la viande envers des installations situées à l’extérieur de la province a été mis en lumière par cette crise.

Ce dossier sera suivi par le CTAQ dans les prochains mois.

Personne ressource
Personne contact

CHRISTIAN BAZINET

Vice-président, Affaires corporatives

Nouvelles associées

21 mai

2020

Le CTAQ et ses membres

Une relance ordonnée

21 mai

2020

Le CTAQ et ses membres

Répertoire de nos webinaires COVID-19

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.