Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le 31 mai, l'administration Trump a confirmé qu'elle imposerait des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance du Mexique, du Canada et de l'UE en vertu de l'article 232 de la loi de 1962 sur l'expansion du commerce.

Dans certaines circonstances, l'article 232 de la Loi autorise le Président des États-Unis à imposer des tarifs sur la base d'une recommandation du Secrétariat au commerce des États-Unis si «un article est importé aux États-Unis en quantités ou dans des circonstances telles qu'il menace ou compromet la sécurité nationale. » Cette section a rarement été utilisée et n'a jamais été invoquée depuis la création de l'Organisation mondiale du commerce en 1995.

Le Mexique et le Canada ont immédiatement annoncé qu'ils adopteraient des tarifs de rétorsion pour une gamme de produits d'importation américains en réponse à cette mesure initiée par le président américain.

Le Canada entend imposer des surtaxes, ou d'autres mesures similaires, visant à restreindre le commerce, sur des importations d'acier, d'aluminium et d'autres produits provenant des États-Unis, et ce, à un montant allant jusqu'à 16,6 milliards de dollars canadiens. Ces mesures entreront en vigueur le 1er juillet prochain.  Ce montant représente le total des exportations canadiennes en 2017 d'acier et d'aluminium vers les États-Unis, ces exportations étant maintenant affectées par des tarifs américains. Le gouvernement étudie actuellement si d'autres mesures seront nécessaires.

 

Après une large consultation des membres le CTAQ a soumis, le 14 juin, sa lettre de commentaires au ministère des Finances Canada concernant l '«Avis d'intention d'imposer des mesures de contre-mesures contre les États-Unis en réponse aux tarifs douaniers sur les produits d'acier et d'aluminium canadiens». Bien que le CTAQ reconnaisse l’effort du Canada à vouloir répondre aux actions américaines par des contre-mesures, certains tarifs imposés sur des aliments et autres produits utilisés par les fabricants canadiens auraient de effets négatifs sur notre industrie. Le CTAQ suivra ce dossier de près.

Nouvelles associées

27 juin

2019

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.