Logo CTAQ
Logo CTAQ

Les vignerons pourront dorénavant produire leurs alcools en utilisant jusqu'à 50 % de raisins achetés auprès d'un autre domaine québécois.

Ce projet de règlement permet de s’assurer que le titulaire d’un permis de production artisanale doit utiliser, dans la fabrication de ses produits, un minimum de 50 % de ses propres raisins frais ou son équivalent en jus provenant de sa production totale. Il peut aussi utiliser un maximum de 50 % de raisins frais ou son équivalent en jus, produits par un autre producteur agricole du Québec, qu’il soit titulaire ou non d’un permis de production artisanale. Les vignerons québécois rivalisent enfin à armes égales avec les autres vignerons canadiens et à l’étranger.

« Cette modification vise à donner une plus grande marge de manœuvre aux vignerons artisanaux, cela tout en préservant à la fois le caractère 100 % québécois, mais également artisanal de leurs produits », explique pour sa part Audrey Cloutier, l’attachée du ministre des Finances. Source: Radio-Canada,  lundi 11 juin 2018.

Nouvelles associées

21 février

2019

Affaires provinciales

PL2 : Loi resserrant l’encadrement du cannabis