Logo CTAQ
Logo CTAQ

Granby, lundi le 5 mars 2018 - Ce matin, la ministre déléguée à la réadaptation, à la protection de la jeunesse, à la santé publique et aux saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, a dévoilé le Plan d’action interministériel découlant de la Politique gouvernementale de prévention en santé (PGPS).

Concrètement, il s’agit des engagements gouvernementaux pris à l'égard de l'amélioration de la santé et de la qualité de vie de la population pour lesquels le gouvernement investira 80 M$ au cours des 4 prochaines années.

Rappel des quatre grandes orientations :

Orientation 1 – Le développement des capacités des personnes dès leur plus jeune âge
Orientation 2 – L’aménagement de communautés et de territoires sains et sécuritaires
Orientation 3 – L’amélioration des conditions de vie qui favorisent la santé
Orientation 4 – Le renforcement des actions de prévention dans le système de santé et de services sociaux

Plusieurs objectifs sous-jacents à ces orientations auront un impact sur notre industrie notamment dans l’orientation 3.

Les objectifs de cette orientation sont les suivants :

Objectif 3‑1 – Améliorer l’accès à une saine alimentation
Objectif 3‑2 – Accroître la mise en place de conditions de travail qui favorisent la santé
Objectif 3‑3 – Améliorer les conditions de vie des populations plus vulnérables

C’est l’objectif 3-1 qui retient notre attention avec une série de mesures et de chantiers :

Mesure 3.2 – Améliorer la qualité nutritive des aliments au Québec

  • Suivi des progrès en matière de diminution de la teneur en gras, en sel et en sucre des aliments et de la taille des portions individuelles
  • Incitation des acteurs de la filière bioalimentaire à produire, à offrir et à mettre en valeur des aliments nutritifs et valorisation des pratiques exemplaires en la matière

Retombée attendue : Une offre et une consommation accrues d’aliments nutritifs.

Chantier 2 – Explorer la pertinence et la faisabilité de mettre en place, de manière progressive, des mesures plus persuasives concernant la composition nutritive de certaines catégories d’aliments

Retombée attendue : Des recommandations aux décideurs gouvernementaux pour faire augmenter davantage l’offre et la consommation d’aliments nutritifs.

Chantier 3 – Explorer la pertinence et la faisabilité d’instaurer une taxe sur les boissons sucrées dont les revenus seraient réinvestis en prévention

Retombée attendue : Une décision éclairée quant à l’instauration d’une taxe sur les boissons sucrées.

Chantier 4 – Évaluer la pertinence et la faisabilité de soutenir l’offre de repas et de collations de bonne valeur nutritive dans les écoles de milieux défavorisés sur le plan socioéconomique

Retombée attendue : Des recommandations sur la faisabilité d’offrir des collations nutritives dans les écoles.

Plusieurs actions découlant de ces chantiers sont décrites dans le document ci-joint:
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2017/17-297-02W.pdf

Le CTAQ analysera en détail les impacts de ce plan d’action sur l’industrie à travers les infolettres.

- 30 -

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) est une consolidation des forces de l'industrie qui représente 11 associations. Le CTAQ regroupe ainsi 80 % du volume annuel d’affaires d’une industrie de 28 milliards de dollars. Sa mission est d’assurer la représentation, la promotion et la défense des intérêts de ses membres auprès des parties prenantes et de les appuyer dans l’atteinte de leur plein potentiel pour assurer la pérennité de l’industrie alimentaire au Québec.

Personne ressource
Personne contact

ANNICK VAN CAMPENHOUT

Vice-présidente, Progrès en alimentation et Développement durable

Nouvelles associées

15 novembre

2018

Affaires provinciales

Groupe de travail sur le cannabis comestible

15 novembre

2018

Affaires provinciales

FEMMESSOR, financement et accompagnement

15 novembre

2018

Affaires provinciales

Main-d’oeuvre : Loi 176 – Normes du travail