Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 45,3 M$ pour renforcer les efforts de prévention face à la possible entrée de la peste porcine africaine (PPA) au Canada et pour se préparer à une éventuelle éclosion. Ce financement est primordial pour minimiser le risque d'introduction et de propagation de cette maladie au pays.

La PPA est une maladie porcine mortelle qui se propage par contacts directs et indirects avec des cochons, du porc et des sous-produits de porc ayant été infectés. Pour prévenir sa propagation au Canada et protéger l'industrie porcine canadienne, une approche collaborative est nécessaire. Cependant, il faut être prêt à intervenir rapidement pour limiter les impacts en cas d'éclosion

Le gouvernement du Canada investit jusqu'à 23,4 M$ pour soutenir les efforts de prévention et d'atténuation de l'industrie porcine. Ces fonds soutiendront des priorités-clés pour la préparation de la propagation, telles que les évaluations de biosécurité, la coordination de la gestion des porcs sauvages, la modernisation des abattoirs existants, les analyses sectorielles et les projets de recherche liés à cette maladie. Les détails du programme sont en cours d'élaboration et le programme sera lancé dès que possible.

De plus, l'Agence canadienne d'inspection des aliments du Canada se verra accorder pour sa part jusqu'à 19,8 M$ pour soutenir la capacité des laboratoires à établir des ententes de zonage avec d'autres partenaires commerciaux et à aider la communauté internationale à mettre au point un vaccin sécuritaire et efficace contre la PPA qui répond aux besoins des exploitations agricoles canadiennes.

Il n'y a jamais eu de cas de PPA au Canada, mais la maladie continue de se propager dans plusieurs régions du monde. Un seul cas au Canada causerait la fermeture immédiate des frontières aux exportations de porc canadien, ce qui représente 70 % de la production porcine canadienne. 

Avec jusqu'à 2,1 M$ accordés au renforcement des contrôles frontaliers de l'Agence des services frontaliers du Canada, le gouvernement du Canada prévoit appuyer les mesures de sécurité douanière pour prévenir la possibilité d'éclosions.

Faits saillants
  • Le travail de prévention et d'intervention liée à la PPA est une responsabilité partagée entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et les acteurs de l'industrie. Le Plan d'action pancanadien sur la peste porcine africaine est une planification conjointe qui établit les bases d'une intervention rapide et coordonnée dans le cas d'éclosion, ainsi minimisant l'impact.
  • L'industrie porcine canadienne exporte annuellement environ les deux tiers de sa production de porc et des millions de cochons.
  • L'ACIA a déjà confirmé des ententes de zonage pour aider à gérer la PPA et faciliter le commerce international avec les États-Unis, l'Union européenne, Singapour et le Vietnam.

Source : Gouvernement du Canada

Nouvelles associées

22 septembre

2022

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.