Logo CTAQ
Logo CTAQ

Une entreprise cliente d’une agence de placement de personnel a une obligation de s’assurer que cette agence a un permis de la CNESST et qu’elle est sur la liste des agences titulaires d’un permis.

Si l’agence n’a pas de permis valide, l’entreprise cliente est passible d’une amende allant de 600 $ à 6 000 $. En cas de récidive, le montant passe de 1 200 $ à 12 000 $.

L’entreprise cliente doit s’assurer que le travailleur reçoit bien son salaire de la part de l’agence. L’entreprise cliente et l’agence de placement de personnel sont toutes les deux responsables si des sommes sont dues aux travailleuses et aux travailleurs dans le cadre de leur contrat de travail, comme le salaire, les vacances annuelles, etc.

Une agence de placement de personnel ne peut offrir un taux horaire plus bas que celui accordé aux travailleuses et travailleurs de l’entreprise cliente qui font le même travail dans le même établissement uniquement sur la base de son statut d’emploi. Pour cette raison, l'entreprise cliente devrait s'assurer que l'agence respecte cette obligation. Par exemple, le contrat entre l’agence et l’entreprise pourrait prévoir l’échange de renseignements sur les salaires.

Nouvelles associées

18 novembre

2021

04 novembre

2021

21 octobre

2021

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.