Logo CTAQ
Logo CTAQ

Une autre année s’achève (déjà !) et nous arrivons à l’heure des bilans.

Ce fut une année définitivement chargée pour l’industrie alimentaire. Des enjeux importants sur plusieurs fronts : main-d’œuvre, développement durable, augmentations de coûts et marges plus serrées, pression réglementaire, pression de la distribution, etc.

L’année se termine avec quelques grands dossiers qui seront traités en 2018 incluant la politique bioalimentaire du MAPAQ, prévue au printemps prochain. Le gouvernement du Québec a aussi annoncé sa stratégie et ses priorités en matière de saines habitudes de vie ainsi que le plan d’action découlant de la politique gouvernementale de prévention en santé qui doit être dévoilé sous peu.

Du côté fédéral on attend aussi une politique alimentaire canadienne et d’autres initiatives, dont la révision du Guide alimentaire canadien et l’étiquetage sur le devant de l’emballage.

Depuis quelques années, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada travaillent sur une modernisation de l’étiquetage nutritionnel.  Ils sont commis à améliorer les étiquettes, à éliminer les gras trans, à réduire le sodium dans les aliments transformés et à introduire de nouveaux règlements concernant la publicité aux enfants. 

Des changements importants sont prévus au tableau des valeurs nutritives et à la liste des ingrédients des produits alimentaires. Par exemple, la standardisation des portions (serving sizes) pour aider le consommateur à mieux comparer les produits entre eux et l’identification de tous les sucres dans la liste d’ingrédients en pourcentage de valeur quotidienne qui devra être regroupée. Il sera demandé au fabricant d’ajouter une note au bas du tableau pour expliquer si le pourcentage représente peu, ou beaucoup, de l’apport quotidien. Tout produit qui excèderait 15 % de l’apport quotidien en sucres, en sodium ou en gras saturés aurait l’obligation, éventuellement, d’avoir un avis « élevé en … », etc., et ce, de manière très visible sur l’emballage.

De son côté, l’ACIA arrive avec la modernisation des règles en matière d’étiquetage. Ils veulent une approche consistante concernant les dates de fabrication et de péremption. Les informations sur l’entreprise devront être claires, incluant l’adresse complète, le numéro de téléphone, le site web, le courriel ou tout autre renseignement permettant aux consommateurs de contacter directement l’entreprise. Les informations sur la provenance d’un produit (pays d’origine) devront être claires et précises. Il y aura plusieurs autres règles que nous vous transmettons au fur et à mesure, lors nos séries techniques d’information prévues à cet effet.

Ces changements sur le tableau des valeurs nutritionnelles, sur la liste des ingrédients et sur les contenants et emballages seront très coûteux pour l’industrie alimentaire. Un groupe de travail a évalué les changements aux coûts de plus de 2 milliards de dollars pour l’industrie alimentaire canadienne.

Le CTAQ a créé, en 2017, un Comité spécial pour suivre tous les dossiers en matière de santé et d’étiquetage. En ayant un dialogue avec nos membres, nous serons en mesure de développer des positions et des mémoires qui représentent l’industrie auprès du gouvernement et des leaders d’opinion.

Comme vous pouvez le constater, la dernière année était annonciatrice d’une vague de consultations et de changements !  Nous demeurerons plus que jamais à l'affût des changements et des enjeux qui se profilent à l'horizon.

Outre les défis qui se présentent à nous, le CTAQ travaille à contribuer à une industrie alimentaire prospère et nos actions vont dans ce sens.  Nous vous invitons à suivre nos activités sur notre site web ou à nous contacter pour toutes questions, enjeux ou projets.

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter une très bonne période des fêtes ainsi qu’une année 2018 remplie de bonheur.

Sylvie Cloutier

Personne ressource
Personne contact

SYLVIE CLOUTIER

Présidente-directrice générale

Nouvelles associées

23 mars

2019

Le CTAQ et ses membres

Gerry Van Winden : personnalité du monde alimentaire 2019

21 février

2019