Logo CTAQ
Logo CTAQ

Cher Monsieur le Premier ministre,

Au nom des administrateurs, de l’équipe ainsi qu’au nom des 550 entreprises membres du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ), nous vous félicitons pour votre victoire historique aux élections du 1er octobre dernier.

Votre volonté d’inclure la transformation alimentaire dans la plateforme de la Coalition Avenir Québec nous conforte dans nos convictions qu’une industrie de 29 milliards de dollars de livraisons manufacturières, qui crée près de 70 000 emplois directs et qui contribue de manière significative à la société québécoise, représente un levier économique majeur pour le Québec. Vous seriez le premier gouvernement à enfin reconnaître l’industrie de la transformation alimentaire comme un pilier important de l’économie de la province.

Dans le contexte où 70 % de tout ce qui est produit au Québec est transformé par des entreprises d’ici, nous voulons réaffirmer l’importance de notre secteur comme un complément essentiel à la production agricole - essentiel à la valeur ajoutée des produits - ainsi qu’au développement du secteur bioalimentaire québécois.

Les enjeux de l’industrie sont multiples. Le besoin de travailleurs en usine, de ressources spécialisées et de gestionnaires doit répondre à des politiques claires en matière de main-d’œuvre et de formation.  Nous reconnaissons que le facteur de l’immigration est incontournable, il doit aussi s’inscrire dans une démarche intégrée incluant les compétences, la productivité au travail et l’intégration de travailleurs étrangers dans une perspective d’occupation du territoire et de diversité culturelle. Actuellement, c’est l’ensemble de l’écosystème de l’industrie alimentaire qui est touché par la pénurie de main-d’œuvre et nous serons un partenaire essentiel de votre administration dans l’élaboration de solutions.

Le secteur de la transformation alimentaire souhaite être assuré du soutien nécessaire au déploiement des entreprises en lui donnant un appui significatif du ministère responsable du Développement économique et d’Investissement Québec pour accentuer le potentiel manufacturier de l’industrie. Nous souhaitons faire partie intégrante des discussions en matière de développement économique pour le Québec au même titre que l’aéronautique, les nouvelles technologies, les jeux vidéo ou le secteur minier. Un plan stratégique spécifique doit nous être attribué. L’industrie alimentaire doit avoir un appui gouvernemental et financier à la hauteur de ses livraisons manufacturières et de sa contribution aux coffres de l’état.

Également, nous désirons être partie prenante des discussions en matière de santé  et d’amélioration de l’offre alimentaire.  Nous souhaitons un plus grand appui pour favoriser l’achat local dans les institutions gouvernementales et pour la promotion des produits alimentaires québécois, tant sur les marchés domestique qu'international. Nous savons que la demande mondiale pour des aliments de qualité sera en progression importante dans les prochaines décennies et le Québec doit se positionner maintenant comme un fournisseur de choix. L’automatisation et la robotisation des entreprises ainsi que le transfert familial des entreprises sont aussi des enjeux importants.

Les défis auxquels l’industrie doit faire face sont majeurs  et ont bien été identifiés dans la dernière Politique bioalimentaire présentée au printemps. Ces défis peuvent, à terme, avoir un impact sur le rendement de nos entreprises et parallèlement, sur l’économie de nos régions. Au Québec, 2 400 établissements de transformation alimentaire sont répartis sur l’ensemble du territoire.  85 % de ces entreprises sont de très petites à moyennes tailles, parfaitement intégrées dans leurs milieux et dont les valeurs reflètent celles de leur communauté.

Nous en profitons finalement pour réitérer que le CTAQ a été partie prenante au développement la Politique bioalimentaire du Québec et nous demandons à ce que celle-ci soit reconnue et considérée comme point de départ pour orienter vos décisions futures. Depuis 2002, nous avons été consultés et avons contribué au développement de trois politiques gouvernementales distinctes qui ont toutes été dévoilées en années électorales et qui ont toutes été abandonnées par les nouveaux gouvernements. La Politique actuelle peut certainement être bonifiée, mais nous n’avons plus de temps à allouer aux interminables consultations et nous devons absolument passer en mode action.

Comme vous, nous voulons être un moteur économique pour le Québec et nous croyons au dynamisme de l’ensemble de l’industrie pour trouver des solutions novatrices aux défis du XXIe siècle.

Nous avons confiance que votre leadership en matière d’économie permettra au Québec de s’inscrire à nouveau dans une dynamique de prospérité pour l’ensemble de la société québécoise.

Nous avons confiance que nos messages seront entendus et nous demeurons disposés à travailler avec votre gouvernement. Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos sentiments distingués.


Sylvie Clouier
Présidente-directrice générale

Nouvelles associées

27 juin

2019

Le CTAQ et ses membres

Cannabis comestible : Au-delà du pot

27 juin

2019

27 juin

2019

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.