Logo CTAQ
Logo CTAQ

Il sera bientôt possible de fabriquer des bouteilles avec le verre de la collecte sélective. En vertu d’une entente de principe entre le fabricant Owens-Illinois et le conditionneur Groupe Bellemare, de Trois-Rivières, ce nouveau débouché pour le recyclage du verre québécois survient au terme des travaux entrepris par Éco Entreprises Québec dans la foulée de son plan Verre l’innovation. Au-delà des garanties d’approvisionnement en verre, cela nécessitera un changement réglementaire afin de bannir l’utilisation du verre dans les sites d’enfouissement au Québec.

Des échanges de nature technique – sur la qualité du verre requis pour la refonte, sur le type d’équipements optimaux à installer pour le conditionnement et le tri par couleur, ainsi que sur les conditions d’approvisionnement – ont été tenus par le groupe de travail mis en place par Éco Entreprises Québec, le tout à la satisfaction des parties. Groupe Bellemare dispose maintenant d’un plan d’affaires complet et est prêt à réaliser les investissements requis pour acheter les nouveaux équipements dès qu’il obtiendra des garanties en approvisionnement. Une dernière condition doit cependant être remplie par le gouvernement du Québec; il s’agit de mettre fin à la situation « temporaire » qui permet depuis quelques années d’envoyer le verre vers les sites d’enfouissement pour servir de matériau de recouvrement quotidien.

« Si le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques annonce qu’il met fin à cette pratique et favorise ainsi le recyclage du verre, nous allons travailler à sécuriser nos approvisionnements préalables aux investissements, et notre usine sera ensuite fonctionnelle dans un délai maximal d’un an, conformément à nos discussions avec Owens-Illinois », a précisé M. Bellemare.

Rappelons que cette mesure dite « temporaire » avait été mise en place en 2013 à la suite de la fermeture du conditionneur Klareco pour ouvrir un marché supplémentaire aux centres de tri aux prises avec des surplus importants de verre.

« Nous avons hâte d’ajouter Groupe Bellemare à nos fournisseurs actuels de verre, lequel est issu du système de consigne. Ce nouvel approvisionnement de verre de la collecte sélective nous permettra d’accroître significativement la part de verre provenant du Québec, et répondra aux nouveaux besoins de nos clients qui exigent une plus grande proportion de contenu recyclé dans leurs bouteilles et leurs contenants divers. Et ce, sans compter l’impact positif sur l’emploi au sein de notre usine de Montréal », a ajouté Jim Nordmeyer, de Owens-Illinois.

« Nous sommes fiers d’avoir soutenu la démarche menant à cet accord et nous appuyons la demande faite au gouvernement d’interdire progressivement l’enfouissement du verre et son utilisation comme matériau de recouvrement, comme prévu dans notre plan Verre l’innovation. Nous croyons que ce geste réclamé par de nombreux acteurs socio-économiques et environnementaux est crucial en cette ère de développement d’une véritable économie circulaire au Québec, peu importe les méthodes de collecte du verre », a conclu Mme Maryse Vermette, présidente-directrice générale de Éco Entreprises Québec.

Nouvelles associées

21 novembre

2019

21 novembre

2019

Environnement et développement durable

54 M$ pour soutenir les entreprises à réduire les GES

21 novembre

2019

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.