Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le Canada, plus grand producteur de canola au monde, est à court de graines oléagineuses six mois avant la prochaine récolte, entre autres à cause d’une hausse de la demande d’exportations poussant les prix à des niveaux jamais vus en près de 13 ans.

La pandémie de coronavirus a provoqué un réflexe d’écureuil chez les pays importateurs, augmentant l'inflation alimentaire et poussant certains pays à restreindre les exportations de leurs récoltes. La Chine, principal acheteur pour le Canada, a ainsi plus que doublé ses achats, ces derniers atteignant 1,2 Mt en décembre 2020. Le Canada a exporté, au total, près de 33 % de plus de canola depuis le début de l'année dernière, selon les données gouvernementales.

La « pénurie » actuelle de canola au Canada est aussi due en partie à la récolte de l’automne 2020, la plus petite en cinq ans. 

On s’attend à ce que les agriculteurs canadiens, avec des prix de marché aussi élevés, préparent ce printemps une récolte de canola 6 % plus importante qu’à l’habitude.

Nouvelles associées

04 mars

2021

04 mars

2021

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.