Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le ministre des Finances, M. Eric Girard, a présenté le 12 novembre des mesures additionnelles totalisant 1,8 G$ sur trois ans pour soutenir les Québécois et accélérer la relance de l’économie.

Ces nouvelles initiatives portent à près de 13 G$ le montant investi par le gouvernement, depuis le mois de mars dernier, pour affronter la crise économique et sanitaire historique causée par la pandémie de la COVID-19.

Les investissements annoncés pour l'industrie se déclinent ainsi :

  • 459 M$ pour la réintégration des Québécois sur le marché du travail en misant sur la requalification, la formation et la diplomation
  • 477 M$ pour accélérer les projets d’investissement des entreprises, en appuyant des initiatives innovantes et en soutenant le développement économique des régions
  • 300 M$ dans la bonification du Plan pour une économie verte
  • 247 M$ (sur 3 ans) pour encourager la production québécoise et l’achat local :
    • 157 M$ pour accroître l’autonomie alimentaire et appuyer l’industrie serricole
    • 40 M$ pour développer des chaînes d’approvisionnement locales
    • 50 M$ pour appuyer la relance des centres-villes.

À cette fin, les mesures qui seront mises de l’avant interviendront sur trois fronts :

  • la promotion des aliments produits et transformés au Québec,
  • la croissance de la production locale et de la productivité des entreprises
  • la bonification de l’offre alimentaire québécoise, notamment en apportant un appui particulier à l’industrie serricole.

De plus, le gouvernement annonce les aides suivantes :

  • 287 M$ pour soutenir les Québécois et notre économie
  • 100 M$ pour contrer les problèmes de santé mentale
  • 117 M$ pour les milieux d’enseignement
  • 60 M$ pour soutenir le secteur du tourisme

Un déficit budgétaire de 15 milliards de dollars est toujours prévu en 2020-2021. En incluant les provisions, des déficits budgétaires décroissants à 8,3 G$ en 2021-2022 et à 7,0 G$ en 2022-2023, sont actuellement prévus.

L’équilibre budgétaire devrait être rétabli d’ici 5 ans sans couper dans les services et sans augmenter les taxes et impôts. En effet, la Loi ne permet pas de dépasser les 5 ans sans revenir à l’équilibre budgétaire.

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.