Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le CTAQ ainsi qu’une importante délégation du Québec (transformateurs, détaillants, distributeurs et autres) sont présents sur le Salon international de l’alimentation, le SIAL Paris 2022, qui revient après 4 ans d’absence.

Comme toujours, ce salon nous présente les tendances de l’heure dans un contexte international. Ces tendances sont particulièrement intéressantes cette année suite à une crise sanitaire sans pareil, qui a modifié en profondeur notre quotidien, nos habitudes et qui nous a révélé les limites de nos connaissances collectives globales et de nos plans d’action/de contingences. Nous n’étions tout simplement pas prêts à affronter une pandémie!

La flambée des prix des matières premières, les pressions sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et les enjeux environnementaux, consécutifs au conflit armé en cours en Europe, exercent une pression inédite sur le secteur agroalimentaire. Tout cela rend encore plus vitale la voie du changement qu’il s’agit de redéfinir maintenant. 

Le SIAL a mené trois grandes études mondiales qui montrent que la crise sanitaire n’a pas tout bouleversé. « Dans un contexte d'incertitude globale, le consommateur est toujours aussi convaincu que ce qu’il mange dessine le monde dans lequel il vit. Pour lui et ses proches, pour les autres, et au-delà, pour l’ensemble des espèces avec qui il a ce monde en partage. »

Selon ces études, « plaisir et santé, partage et statut social, contraintes pratiques, culturelles et financières... l’assiette et les choix alimentaires dépassent la simple satisfaction d’un besoin primaire au quotidien. Et les enjeux se complexifient aujourd'hui avec l'émergence d'un questionnement partagé sur les modèles de production et l'accès aux ressources. »

La santé, la priorisation du local, l’attention aux ingrédients et le respect de l’environnement sont les tendances fortes qui se dégagent de ces études. 

Le SIAL c’est aussi – et surtout – une fenêtre sur les innovations et les nouveautés. Des conférences, des espaces thématiques d’innovations et la visite des nombreux kiosques, viennent bonifier les informations reçues.

Nous débuterons notre série spéciale SIAL avec la thématique du changement de comportement des consommateurs. Selon l’étude SIAL (Étude Kantar Insights Food 360 2022) portant sur la thématique du changement de comportement des consommateurs :

  •   71% des consommateurs ont changé  leur comportement au cours des deux dernières années, en grande majorité​ pour aller vers une alimentation plus saine (67%)
  •   L’offre y répond par une diversification plus qualitative que quantitative, la part des innovations santé étant plutôt stable, voire en légère régression (-0,8 points pour près d’une innovation sur 3)
  •   Après la santé, les changements de comportements alimentaires restent fortement motivés par la priorisation du local (48 %), de l’attention aux ingrédients (37 %) et du respect de l’environnement (36 %).

Autre fait intéressant directement lié à la pandémie - et en contradiction - au concept d’une alimentation plus saine :

  •   L’alimentation est motivée par le plaisir pour 71 % des personnes dans le monde (+2 pts) et près d’une sur deux déclare avoir craqué pour de la « comfort food » (peut-être trop grasse, salée ou sucrée) pendant ou depuis la pandémie.

Ces contradictions viennent nous confirmer que le consommateur mange aussi et surtout pour se faire plaisir et cette dimension n’est pas près de faiblir en ces périodes d’incertitudes. La notion de plaisir concerne un produit sur deux dans les innovations mondiales en très forte progression en Amérique du Nord.

En résumé, se nourrir est « un plaisir que l’on veut tout à la fois sain, éthique, pour soi, ici et maintenant, mais aussi pour le monde de demain. »  Ajoutons à cela « à prix abordable »…

Effectivement, l’impact de la hausse des prix, de l’inflation à l’échelle mondiale et de la pénurie de la main-d’œuvre nous place devant une pression économique qui fait que le rapport qualité́/prix évolue vers une équation plus complexe, celle du bénéfice/prix ou du « value for money ».

L’enjeu pour les acteurs de la chaîne agroalimentaire sera maintenant de pouvoir répondre à l’ensemble des attentes des consommateurs.trices avec une offre claire et surtout accessible au plus grand nombre!

 

Sylvie Cloutier

Nouvelles associées

01 décembre

2022

01 décembre

2022

01 décembre

2022

Le CTAQ et ses membres

Soutenir la croissance et la productivité de Fruit d’Or

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.