Logo CTAQ
Logo CTAQ

C’est mardi prochain le 21 mars que sera déposé le budget du gouvernement du Québec par le ministre des Finances, monsieur Éric Girard.

Le CTAQ a déposé un mémoire étoffé lors des consultations prébudgétaires du gouvernement provincial. Pas moins de onze revendications ont été déposées regroupant les dossiers qui ont retenu notre attention en 2022, et ceux que nous traiterons pour les années à venir.

Parmi les onze recommandations, nous avons présenté à nouveau notre demande de créer une Stratégie à long terme en transformation alimentaire qui demande au gouvernement d’élaborer une stratégie spécifiquement conçue pour répondre aux besoins de notre industrie et pour faciliter la réalisation des objectifs gouvernementaux en matière d’autonomie alimentaire, de main-d’œuvre et de transformation numérique.

Concrètement, le CTAQ demande un financement récurrent de 100 M$ par année sur 10 ans afin de faire des gains de productivité, de favoriser l’atteinte des objectifs de la Politique bioalimentaire du gouvernement québécois et d’assurer la consolidation de nos entreprises. 

De même, le CTAQ rappelle que le gouvernement du Québec a annoncé en pleine campagne électorale un octroi supplémentaire de 175 M$ afin de favoriser des initiatives envers l'autonomie alimentaire du Québec. 

Tous ces enjeux sont éminemment importants mais certains sont urgents. L’inflation rend certaines mesures nécessaires pour donner aux entreprises une sérieuse bouffée d’oxygène.

Le CTAQ demande donc au gouvernement du Québec et à Investissement Québec de mettre en place rapidement des outils de financement à court terme avec des facilités de crédit afin que les entreprises puissent traverser la crise monétaire et financière qui s'annonce en 2023.

Le ministre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, a fait adopter le projet de 2 visant à plafonner les tarifs d’électricité individuels à 3 %. Quant aux tarifs pour les PME, ils devront suivre l’indexation annuelle. 

Des mesures liées à la régionalisation de l’immigration et à l’efficience des services d’intégration des immigrants travailleurs du MIFI ont aussi été demandées.

Finalement, une demande relative aux vins embouteillés au Québec a été présentée au ministre des Finances. En effet, le CTAQ demande d’octroyer un mandat économique et de valorisation des produits locaux à la SAQ afin que les prises de décisions commerciales soient non seulement rentables pour la province, mais aussi durables pour les embouteilleurs installés ici, au Québec.

Le CTAQ analysera la présentation du budget et en fera part à ses membres par les voies habituelles.

Nouvelles associées

30 mars

2023

30 mars

2023

Économie

PCAD – Des programmes bonifiés

30 mars

2023

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.