Logo CTAQ
Logo CTAQ

Une nouvelle étude du Centre canadien pour l'intégrité des aliments (CCIA) dévoile que les Canadiens souhaitent en savoir davantage sur leur nourriture et notre système agroalimentaire. Les Canadiens sont de plus en plus préoccupés par l'augmentation du prix de la nourriture et par l'accès à des produits alimentaires sains pour la troisième année consécutive. C'est ce que dévoile la dernière étude du Centre canadien pour l'intégrité des aliments (CCIA) récemment rendue publique.

Lorsqu'on leur demande de classer leur niveau de préoccupation concernant un certain nombre de problèmes, des soins de santé à l'économie, en passant par le chômage, les changements climatiques et l'augmentation du prix de l'énergie, les Canadiens indiquent qu'ils se préoccupent plus de l'augmentation du prix des produits alimentaires (67 %). Le maintien à un prix abordable des aliments sains se classe en deuxième position, au même titre que l'augmentation du prix de l'énergie et des soins de santé (tous à 63 %). La sécurité des produits importés se classe parmi les 5 préoccupations les plus importantes (55 %).

« Ces résultats nous indiquent que les consommateurs d'aujourd'hui ne cherchent pas uniquement des produits alimentaires abordables. Ils expriment également leur incertitude à leur égard et à l'égard du système agroalimentaire. Ils veulent en apprendre davantage là-dessus, et cela par le biais de sources dignes de foi », explique Crystal Mackay, la présidente du CCIA.

Quatre Canadiens sur 10 ne sont pas sûrs que le système agroalimentaire se dirige dans la bonne direction. Après une augmentation importante en 2017, les résultats de l'enquête montrent une baisse importante du nombre de consommateurs qui estiment que le système agroalimentaire du Canada se dirige dans la bonne direction; un peu plus d'un tiers (36 %) en 2018 par rapport à 43 % en 2017.

L'impression générale laissée par l'agriculture au Canada s'est également affaiblie pour la première fois en 12 ans et est passée de 61 % en 2016, à 56 % dans notre dernière enquête. Cette chute fait suite à une augmentation régulière depuis 2016. Le déclin des impressions positives est alimenté par une augmentation significative du nombre de Canadiens qui déclarent ne pas en savoir assez pour se forger une opinion sur l'agriculture et les produits alimentaires (12 % en 2018, par rapport à seulement 2 % en 2016).

« Cette étude démontre que le système agroalimentaire ne peut pas tenir la confiance des consommateurs pour acquise; cette confiance se mérite, déclare Crystal. Les Canadiens souhaitent avoir des informations objectives et dignes de foi sur leurs produits pour avoir confiance dans les décisions qu'ils prennent pour eux et leur famille. Il appartient à la totalité des acteurs du système alimentaire de faire entendre leur voix et d'intensifier leurs efforts pour communiquer ouvertement avec les consommateurs des informations sur leurs produits et comment ces derniers sont transformés et emballés. »

L'enquête basée sur le Web de 2018 a été menée en juillet auprès de 1509 répondants qui reflètent la population générale des consommateurs canadiens âgés de 18 ans et plus. Vous pouvez télécharger les résultats de l'enquête 2018 en français ou en anglais à www.foodintegrity.ca

Nouvelles associées

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.