Logo CTAQ
Logo CTAQ

Québec, le 17 novembre 2017 - Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) accueille favorablement les conclusions du Sommet sur l’alimentation et est confiant que la prochaine politique bioalimentaire saura intégrer le plein potentiel de la transformation alimentaire comme pilier de l’action économique du Québec en l’incluant dans une stratégie québécoise de développement de la filière.

Présidé par le premier ministre, M. Philippe Couillard, à l’initiative de M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le Sommet a permis au gouvernement d’identifier ses objectifs à ce qui a trait à l’industrie bioalimentaire et ce, d’ici 2025.

Le CTAQ soutient que la prochaine politique sera l’occasion de mettre les bases d’une filière respectueuse des besoins alimentaires des Québécois et de mieux positionner l’industrie dans le cadre des objectifs gouvernementaux, notamment en ce qui a trait à l’accroissement des secteurs de production, de capture, de transformation alimentaire et de magnifier la présence de notre secteur sur les marchés domestiques, nationaux et internationaux.

C’est dans cette optique que le CTAQ doit s’assurer que les cibles annoncées lors du Sommet correspondent aux besoins des entreprises de transformation alimentaire. “Il est important pour notre secteur d’avoir une vraie reconnaissance afin d’être intégré de manière structurée à l’économie québécoise pour assurer le maintien, le développement et la stabilité pour l’avenir de la filière agroalimentaire.” Mentionne Sylvie Cloutier, Présidente-directrice générale du CTAQ.

La tenue de ce sommet a permis aux Québécois de constater l’importance fondamentale de notre secteur dans leur quotidien. Non seulement sommes-nous présents à tous les jours sur la table des Québécois, mais nous sommes également des créateurs d’emplois sur tout le territoire du Québec ; ce qui en fait un vecteur de fierté régional et de stimulation économique sur tout le territoire.” a rappelé Mme Cloutier.

Il est important de rappeler que depuis les cinq dernières années, le secteur de la transformation alimentaire a connu un bond des livraisons manufacturières de plus de 21 %, passant de 23 à 27,9 milliards de dollars en volume d’affaires. Le besoin d’une approche sectorielle ciblée au développement économique intégrant l’agroalimentaire en tant que pilier permettra au secteur de croître davantage dans un environnement d’affaires propice.

C’est pourquoi le CTAQ croit qu’une meilleure cohésion interministérielle entre le MAPAQ et les ministères à vocation économiques pourra répondre aux défis que représentent l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre, le développement d’un environnement réglementaire et fiscal compétitif, l’accès aux marchés domestiques et étrangers, la promotion des aliments locaux, l’innovation, la capacité d’investir, ou encore les nouvelles attentes sociétales (environnement, bien-être animal).

- 30 -

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) est une consolidation des forces de l'industrie qui représente 10 associations. Le CTAQ regroupe ainsi 80 % du volume annuel d’affaires d’une industrie de 28 milliards de dollars. Sa mission est d’assurer la représentation, la promotion et la défense des intérêts de ses membres auprès des parties prenantes et de les appuyer dans l’atteinte de leur plein potentiel pour assurer la pérennité de l’industrie alimentaire au Québec.

Information :
Jean-Patrick Laflamme
Vice-président, Affaires publiques et environnement
Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ)
450-349-1521 poste 206 | 418-933-3246
jean-patricklaflamme@conseiltaq.com | www.conseiltaq.com

Personne ressource
Personne contact

JEAN-PATRICK LAFLAMME

Vice-président, Affaires publiques et environnement

Bureau : Montréal - Québec

Nouvelles associées

22 novembre

2017

16 novembre

2017

Industrie

Appel de projets : Provision Coalition