Logo CTAQ
Logo CTAQ

L’établissement de l’Indice national de rendement agroalimentaire repose sur des indicateurs fondés sur la science et tient compte de quatre priorités en matière de durabilité : l’environnement; l’économie; la santé humaine et la salubrité des aliments; le bien-être de la société.

Le secteur agroalimentaire mondial n’est pas considéré comme durable, sain ou inclusif. Et ce constat appelle d’urgence à un profond changement des systèmes alimentaires de la planète.

Dans ce contexte, il est essentiel de comparer les pratiques agroalimentaires afin d’affirmer notre présence et notre caractère compétitif sur la scène mondiale.

Déjà, de nombreux pays s’organisent pour relever ce défi et positionner leur système alimentaire comme le plus durable d’entre tous.

De son côté, le Canada ne dispose pas encore d’une vue d’ensemble de son engagement en matière de durabilité. Le pays semble aussi négliger la « valeur » d’un tel engagement. De meilleures données et perspectives sur la durabilité peuvent révéler les progrès accomplis à l’égard des grandes priorités du marché et inspirer confiance envers les prochaines actions du Canada.

Des preuves de durabilité peuvent aussi jouer en faveur du pays. L’agriculture canadienne peut se targuer d’avoir l’une des empreintes environnementales les plus faibles de la planète et d’arriver en tête au chapitre de la salubrité des aliments. De plus, un certain nombre de producteurs de denrées de base et d’entreprises alimentaires canadiens sont à l’avant-garde du changement.

La présentation de notre engagement en matière de durabilité constitue une occasion en or d’assurer la vitalité économique du secteur d’activité et de donner de l’élan aux ambitions alimentaires du pays. Consommateurs, clients, investisseurs et organismes de réglementation du monde entier ont des attentes croissantes quant à la durabilité et à l’écoresponsabilité de la chaîne de production et d’approvisionnement. Avec un tel indice, le Canada pourra, de façon crédible, asseoir sa réputation, affirmer son leadership et souligner les progrès accomplis en vue des améliorations à venir.

Un projet pilote de modeste envergure, appelé « Indice 1.0 », devrait être mis en branle plus tard en 2022 grâce à l’accélération des travaux en 2021-2022. Les partenaires visent à obtenir du financement à plus long terme en 2023 afin de concrétiser le projet de Centre d’analyse comparative en agroalimentaire, destiné à administrer et à faire évoluer l’Indice.

Nouvelles associées

20 janvier

2022

Le CTAQ et ses membres

Un maillon durement fragilisé

20 janvier

2022

20 janvier

2022

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.