Logo CTAQ
Logo CTAQ

Selon un nouveau sondage national mené par Abacus Data au nom de Produits alimentaires, de santé et de consommation du Canada (PASC), 82 % des Canadiens comprennent mieux comment sont fabriqués les produits alimentaires, de santé et de consommation essentiels depuis le début de la pandémie. Et 93 % veulent que le gouvernement priorise la fabrication essentielle, l'investissement et les chaînes d'approvisionnement.

D'après ce nouveau sondage, les Canadiens pensent que les trois mesures les plus efficaces que le gouvernement pourrait prendre sont : 

  • obliger les grands détaillants en alimentation à réduire les amendes et les frais imposés aux agriculteurs et aux fabricants (47 %) 
  • résoudre les pénuries de travailleurs (36 %)
  • réduire la paperasserie administrative (35 %).

Le coût de la vie est un enjeu électoral majeur pour la plupart des Canadiens. Le sondage énumère en détail les facteurs qui ont le plus d'impact sur les prix des aliments et autres produits vendus en épicerie : l'accroissement des coûts du transport (69 % des répondants pensent que l'accroissement des coûts du transport influe quelque peu ou beaucoup sur les prix), les pénuries de main-d'œuvre (67 %), le coût des mesures de protection contre la COVID-19 sur les lieux de travail (64 %), le coût des ingrédients (64 %), les amendes et les frais imposés par les grands détaillants en alimentation aux fournisseurs et aux agriculteurs (56 %), et la paperasserie administrative au gouvernement (51 %). 

Les résultats du sondage renforcent les données réunies au sujet des membres de PASC et montrant que les coûts globaux de production ont augmenté en moyenne de 15 % par rapport à 2020, en raison de la hausse des coûts associés à l'achat de produits et d'ingrédients, au transport, à la main-d'œuvre et aux amendes et frais imposés par les détaillants en alimentation. 

Les données de Statistique Canada montrent que dans la transformation alimentaire seulement, les coûts de la main-d'œuvre ont augmenté de 16 % entre juin-juillet 2019 et juin-juillet 2020. D'après les données de PASC, 75 % des membres connaissent des pénuries de main-d'œuvre modérées à graves, ce qui nuit à leur capacité de fournir des produits au Canada.      

Source : Produits alimentaires, de santé et de consommation du Canada

Nouvelles associées

18 novembre

2021

18 novembre

2021

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.