Logo CTAQ
Logo CTAQ

Nous avons connu une autre année peu ordinaire en 2021. Nous avons observé une sécheresse record dans certaines régions du Canada et des États-Unis, une augmentation sans précédent des tarifs d’expédition et une hausse croissante des coûts de la plupart des cultures pour répondre à la demande mondiale, alors que les réserves ne cessent de diminuer. 

Au Canada, les producteurs de céréales, d’oléagineux et de légumineuses ont connu un bon rendement, la croissance des recettes monétaires agricoles atteignant 11,9 % par rapport à l’année précédente, selon les estimations. Ils ont toutefois fait face à une hausse des dépenses, car l’inflation générale des biens a grimpé de 4,4 % par rapport à l’an dernier, et les coûts des intrants agricoles ont augmenté, en moyenne, de 12,0 % pendant les trois premiers trimestres de 2021.

Les prix des produits de base continueront de stimuler les revenus tout au long des années de commercialisation (AC) 2021-2022 et 2022-2023 (tableau 1). Nous prévoyons que les prix de toutes les principales grandes cultures resteront supérieurs à leurs moyennes quinquennales, même si, à l’exception des pois jaunes, des lentilles rouges et du blé de printemps, ils devraient baisser de 5,1 % (canola) à 9,1 % (blé dur) en 2022-2023.

Les principales tendances à surveiller pour les exploitations de céréales, d’oléagineux et de légumineuses sont les suivantes :

  • Pressions inflationnistes sur les intrants de culture
  • Tensions géopolitiques et commerce mondial

Nouvelles associées

26 mai

2022

26 mai

2022

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.