Logo CTAQ
Logo CTAQ

J’ai presque eu une impression de « normalité » cette semaine en me rendant au Club de Golf Pinegrove où se tenait notre première activité CTAQ « en personne » de l’année.  Activité avec les plus hautes mesures de protection personnelle, bien entendu, incluant masques, désinfectant, distanciation, un joueur par voiturette, départs espacés, pas plus de 50 personnes à la fois au cocktail extérieur, etc, etc.  Mais malgré tout, les gens présents étaient visiblement heureux de se voir, même à deux mètres de distance, et de réseauter. La météo et l’endroit exceptionnels ont rendu cette journée presque parfaite. 

Mais cette normalité retrouvée l’espace de quelques heures s’est rapidement envolée avec les nouvelles de fin de journée. Les foyers d’éclosion de la COVID sont en hausse un peu partout sur les territoires québécois et canadien et nous nous retrouvons à l’aube d’une deuxième vague de la pandémie. Un dur retour à la réalité...

La première vague aura été difficile pour le secteur agroalimentaire. Pénurie de main-d’œuvre, fermetures d’entreprises en raison de l’arrêt du tourisme ou des éclosions de COVID-19, pénuries de certaines denrées, d’ingrédients ou contenants, réorganisation des quarts de travail, hausse des coûts, difficultés rencontrées lors du transport de marchandises, etc.  Nous avons perdu nos repères et avons dû revoir nos procédés, nos processus et nos façons de faire. Toute la chaîne agroalimentaire a été durement touchée.

La Presse déclarait la semaine dernière que « la crise a braqué les projecteurs sur les faiblesses dans la chaîne d’approvisionnement. En revanche, elle a aussi servi de tremplin pour mousser l’achat local et l’autonomie alimentaire, deux concepts chers au premier ministre François Legault. »

La pandémie a effectivement mis en valeur les produits québécois et notre autonomie alimentaire et nous souhaitons ardemment que cette tendance se poursuive encore longtemps, sachant que la concurrence des produits provenant de l’étranger est encore très forte.  C’est dans cet esprit que le ministre André Lamontagne annonçait le 22 septembre la nouvelle Stratégie nationale d'achat d'aliments québécois dont l’objectif est, et je cite, « d’augmenter de façon considérable la part d’aliments de chez nous achetés par nos institutions. Ainsi, le gouvernement participe pleinement au mouvement en cours au Québec visant à améliorer notre autonomie alimentaire. » Le CTAQ a bien accueilli cette annonce et suivra de près l’évolution des initiatives autour de cette nouvelle stratégie.

Le dernier mois aura été, encore une fois, fort occupé pour tous les membres de l’équipe du CTAQ avec un menu chargé : la gestion du programme du Fonds d’urgence de la transformation alimentaire, le dossier des frais imposés par la grande distribution, l’élargissement de la consigne et la modernisation de la collecte sélective, la grève au Port de Montréal, la gestion des regroupements sectoriels qui ont chacun leurs enjeux importants, etc.  

Je vous invite à lire cette infolettre pour avoir tous les détails des dernières semaines. J’ai d’ailleurs le plaisir de vous présenter une nouvelle rubrique offerte par l’important cabinet d'avocats Fasken grâce à un partenariat conclu il y a quelques semaines.

Nous tenons à vous assurer que nous demeurons vigilants et à l'affût de la progression de la deuxième vague de la pandémie. Deux rencontres des membres de la cellule de crise de la chaîne alimentaire se sont tenues dans les dernières semaines afin de s’accorder sur les besoins et les priorités de notre économie.

Le CTAQ continue de vous appuyer, chacun de ses membres, comme lors de la première vague du printemps et de l’été derniers. Soyez convaincu que toute l’équipe est à votre disposition, n’hésitez pas à faire appel à nous.

Bonne lecture !

Nouvelles associées

29 octobre

2020

29 octobre

2020

Le CTAQ et ses membres

Il faut recycler et valoriser le projet de loi n° 65

29 octobre

2020

Le CTAQ et ses membres

CCCD x CTAQ : Entretien stratégique avec Loblaw

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.