Logo CTAQ
Logo CTAQ

Dans la campagne électorale actuelle, peu d'engagements ont été pris spécifiquement en lien avec l'industrie de la transformation alimentaire. Comme en 2019, c'est le secteur agroalimentaire, incluant l’agriculture, qui est intégré dans les plateformes électorales.

En comparant les plateformes électorales des partis fédéraux ayant des candidats au Québec, ce qui exclut le Parti vert, voici les principaux éléments : pénurie de main-d'œuvre, système de la gestion de l’offre, étiquetage, traçabilité et abattoirs. Voici un sommaire: 

Parti libéral du Canada

  • faciliter l’accès à la main-d’œuvre étrangère
  • améliorer le processus pour avoir accès aux travailleurs saisonniers et étrangers, la ministre sortante « spécifiant qu’elle avait vu le brouillon d’une grosse réforme qui se prépare à ce sujet au gouvernement fédéral ».

Parti conservateur du Canada

  • 18 engagements dont 
    • respecter et défendre la gestion de l’offre
    • faciliter l’arrivée de travailleurs étrangers et élaborer une stratégie pour attirer les employés qualifiés dans le secteur de la transformation de la viande
    • ouvrir de nouveaux marchés aux producteurs de bétail, de grains et d’oléagineux dans les négociations de libre-échange
    • finaliser les indemnisations pour les transformateurs en lien avec les accords commerciaux.
    • réformer les programmes de gestion de risque
    • modifier les lois pour permettre aux éleveurs d’utiliser les abattoirs locaux 
    • moderniser la Loi sur les grains du Canada et la Commission canadienne des grains pour correspondre aux normes d’aujourd’hui et appliquer le « droit de réparer » aux véhicules agricoles pour que les agriculteurs puissent choisir où les faire réparer.

Bloc québécois

  • que les normes imposées aux producteurs d’ici soient les mêmes pour les produits importés
  • protéger la gestion de l’offre. Rappelons que le BQ a présenté en première lecture un projet de loi pour protéger la gestion de l’offre, le C-216, qui a achoppé avec la dissolution du gouvernement
  • offrir plus d’abattoirs aux producteurs.

Nouveau parti démocratique

  • protéger la gestion de l’offre
  • élaborer une politique alimentaire pancanadienne qui comprendra entre autres l’étiquetage et la traçabilité des aliments
  • instaurer des carrefours alimentaires locaux et en soutenant les marchés
  • mettre en place un programme de protection des paiements pour les producteurs de fruits et légumes et à rétablir la protection pour ceux qui vendent aux États-Unis
  • soutenir l’agriculture durable en finançant l’acquisition d’outils et de technologies à faible émission de carbone et en les aidant à faire face aux conséquences des changements climatiques
  • s’associer aux agriculteurs afin de soutenir la biodiversité et de surveiller et protéger la santé des pollinisateurs 

Parti populaire du Canada

  • abolir le système de la gestion de l’offre pour instaurer un système libre, ouvert et équitable - il s'agit de la même mesure proposée par le PPC en 2019.

Nouvelles associées

09 septembre

2021

09 septembre

2021

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.