Logo CTAQ
Logo CTAQ

Les élections fédérales de lundi 20 septembre ont eu comme résultat la même configuration de sièges, essentiellement, à la Chambre des communes que celle que nous avions depuis les élections de 2019.

Le nombre actuel de sièges se divise comme suit : les libéraux avec 158 sièges, les conservateurs 119, le Bloc québécois 34, le NPD 25 et les Verts 2. En raison de l'existence de près d'un million de bulletins de vote par correspondance dont le décompte devrait être terminé cette semaine, et de plusieurs résultats très serrés dans certaines circonscriptions, au Québec et en Colombie-Britannique notamment, les résultats finaux pourraient être légèrement modifiés mais pas suffisamment pour donner une majorité aux libéraux.  

Les libéraux de Justin Trudeau formeront donc un gouvernement minoritaire, comptant principalement sur le NPD et peut-être même à l'occasion sur le Bloc québécois, pour adopter des lois.

La pause suivant ces élections se prolongera jusqu’au prochain discours du Trône qui décrira les prochaines priorités du gouvernement. Nous nous attendons à ce que cette étape intervienne à la fin octobre, ou plus probablement au début novembre. La nomination des membres du cabinet devrait être annoncée à ce moment. Bien évidemment, le CTAQ sera à l'affût des lettres de mandat des ministres qui donneront le ton sur les priorités du prochain parlement.

Un des constats évidents, à la clôture de la campagne, a été le manque d'enthousiasme des électeurs pour ce déclenchement anticipé d'élections. Le premier ministre Trudeau l'a aussi reconnu au lendemain de sa victoire, soulignant que son nouveau gouvernement pourrait être en place pour un certain temps… au-delà du 18 à 24 mois.

Le CTAQ, en collaboration avec Aliments et Boissons Canada, fera une analyse plus approfondie de la plateforme libérale. Nos dossiers prioritaires, tels la pénurie de main-d'œuvre et la hausse importante des prix des intrants, seront communiqués dès que le cabinet sera en place. Comme je le mentionnais dans mon dernier blogue dans Les Affaires,  il nous faut une vision à long terme pour le secteur alimentaire si nous voulons atteindre notre plein potentiel de croissance.

Si je reviens sur le dossier de la pénurie de main-d'œuvre, la récente campagne a mis en lumière la méconnaissance de nos politiciens sur cet enjeu. Clairement, ils ne comprennent pas l’urgence d’agir. Selon l'Institut du Québec, il y a 194 145 postes vacants au Québec dont 7000 en transformation alimentaire. Il ne s'agit pas seulement d'adopter des mesures. Il faut un plan clair, précis et comportant une vision pour les 20 prochaines années. 

L’industrie alimentaire ne peut pas se soumettre continuellement aux échéances électorales. Notre production, service essentiel, fait partie du quotidien de chaque citoyen. Pour assurer cette planification alimentaire collective, nous devons travailler ensemble, et avec les pouvoirs publics, à ce que des initiatives stratégiques axées sur la transformation alimentaire à valeur ajoutée soient partie intégrante d’une vision à long terme pour le secteur agroalimentaire canadien.

En terminant, c’est avec enthousiasme que l'équipe du CTAQ accueillera les membres pour le premier congrès en présentiel depuis 2019 ! Et nous avons très très hâte de vous retrouver.

Sylvie

Nouvelles associées

18 novembre

2021

Le CTAQ et ses membres

Un plan d’actions pour la main-d’oeuvre

18 novembre

2021

Le CTAQ et ses membres

Nouveau PDG chez Olymel

18 novembre

2021

Le CTAQ et ses membres

Novo SST : webinaire gratuit sur l’adoption du PL59

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.