Logo CTAQ
Logo CTAQ

Mise à jour sur la campagne de vaccination

  • Le gouvernement encourage fortement de devancer les rendez-vous pour la 2e dose maintenant que le délai a été ramené à 4 semaines, contrairement à 8 semaines auparavant.
  • Plus de 100 000 Québécoises et Québécois se font vacciner quotidiennement.
  • L'immunisation collective sera atteinte grâce à une vaccination globale à deux doses.

Passeport vaccinal

  • Le ministre de la Santé rappelle que le refus de se faire vacciner est un droit. Néanmoins, cela vient avec des conséquences, dont le fait de devoir s’isoler en cas d’éclosion dans un milieu.
  • Le ministre confirme l’instauration d’un passeport vaccinal qui entrera en vigueur le 1er septembre
  • Le passeport vaccinal ne sera utilisé qu’en cas d’éclosion dans un secteur donné. S’il n’y a pas d’éclosion dans une région, le passeport vaccinal ne sera pas nécessaire. 
  • Il sera mis en place seulement dans les services dits non essentiels.
  • La mise en place du passeport vaccinal est une excellente nouvelle pour le ministre. Selon lui, en évitant un reconfinement total, cela aide le système d’éducation, mais aussi l’économie.

Aussi, le passeport vaccinal ne pourra pas servir à un employeur pour refuser une embauche. Le ministre du Travail a tenu à souligner que le statut vaccinal d’une personne ne pouvait être un motif de congédiement ou de refus d’embauche

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail a rappelé que la vaccination n’était pas obligatoire.

L'employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique du travailleur (art. 51 LSST).

Quant au travailleur, il lui appartient de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique et de veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l’intégrité physique des autres personnes qui se trouvent à proximité des lieux de travail, selon l’article 49 de la LSST.

La question d’imposer une obligation aux travailleurs au regard de la vaccination, est une question délicate qui implique des droits qui sont protégés par la Charte des droits et libertés de la personne, notamment le droit à l'intégrité physique. Nous parlons davantage d’un devoir de citoyen.

Nouvelles associées

18 novembre

2021

Le CTAQ et ses membres

Un plan d’actions pour la main-d’oeuvre

18 novembre

2021

Le CTAQ et ses membres

Nouveau PDG chez Olymel

18 novembre

2021

Le CTAQ et ses membres

Novo SST : webinaire gratuit sur l’adoption du PL59

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.