Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le Premier ministre et les membres du conseil des ministres du gouvernement Legault ont été assermentés aujourd'hui, le 18 octobre.

Pour le secteur de la transformation des aliments, voici les nouveaux ministres d'intérêt :

Agriculture, Pêcherie et Alimentation – André Lamontagne (député de Johnston)
Avant d’être élu député de la circonscription de Johnson en 2014, André Lamontagne a été propriétaire, partenaire et administrateur de plusieurs entreprises privées et sociétés œuvrant dans les secteurs du commerce au détail, de la technologie, de l’aviation et du conseil en gestion. Il a aussi travaillé à titre de conseiller et coach auprès d’une clientèle issue principalement du monde des affaires. André Lamontagne est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval et d’une maîtrise en psychologie de l’éducation et relations humaines de la Mount Saint-Vincent University de Halifax. Il détient aussi une licence professionnelle de pilote d’hélicoptère.  Il est père de deux jeunes filles qui le comblent de bonheur.*

Le CTAQ demande que le ministre responsable de l’Alimentation porte une attention particulière au secteur de la transformation alimentaire, le premier secteur manufacturier en importance - et premier employeur manufacturier - au Québec. Nous demandons aussi le maintien de la Politique bioalimentaire et souhaitons que notre secteur d’activité devienne une priorité notamment dans :

  • La promotion et la valorisation des produits transformés ici;
  • Dans le déploiement et la recherche de nouveaux débouchés pour nos produits transformés;
  • Dans le choix par le gouvernement des produits alimentaires locaux pour le secteur institutionnel;
  • Dans le financement de la recherche et du développement et, dans les niveaux d’investissement dans nos entreprises en collaboration avec les autres ministères à vocation économique.

Il importe également à l’industrie de siéger, à titre consultatif, au nouveau secrétariat à la Politique bioalimentaire et de participer à la mise en place du plan d’action, en misant sur une approche filière intégrant l’ensemble des acteurs du secteur de l’alimentation au Québec.

Finances - Éric Girard (député de Groulx)
Natif de Sept-Îles, ayant grandi à Québec et étudié à Montréal, Éric Girard était le trésorier de la Banque Nationale depuis novembre 2011. Il possède plus de vingt‐cinq années d’expérience dans le domaine de l’investissement et des marchés financiers.

Passionné d’économie, d’éducation, de sports et de politiques publiques, il s’implique au sein de la communauté en siégeant au conseil d’administration de la Fondation du CHU Sainte‐Justine. Il a également siégé au conseil d’administration du CIRANO et au conseil d’établissement de l’Académie Saint‐Clément, en plus d’être impliqué dans la collectivité comme entraineur de hockey et baseball. Éric Girard détient un « Bachelor Joint Honours in Economics and Finance » de l’Université McGill ainsi qu’une maîtrise en économie de l’Université du Québec à Montréal.*

Il est important pour le secteur de la transformation des aliments de collaborer avec le ministère des Finances à l’élaboration des budgets, des lois, des règlements et des programmes favorisant l’essor des industries au Québec et leur permettre d’avoir les leviers nécessaires à leur développement et leur compétitivité. Le CTAQ présente annuellement un mémoire dans le cadre des consultations prébudgétaires.  Nous poursuivrons nos collaborations et souhaitons être entendus.  Les vignerons du Québec (CVQ), les micro-distillateurs (AMDQ) et les négociants embouteilleurs de vin (ANEV) sont des regroupements membres du CTAQ et le ministère des Finances a la responsabilité du secteur des alcools.  Le CTAQ souhaite, au nom de ces groupes, maintenir une relation d’affaires cordiale et ouverte. Aussi, à la suite de l’adoption du projet de loi C-45 légalisant la consommation récréative de cannabis, il nous importe de collaborer avec ce ministère à la mise en application d’un cadre réglementaire dans la distribution de produits comestibles utilisant du cannabis comme ingrédient.

Conseil du trésor - Christian Dubé (député de La Prairie)
Christian Dubé a eu une brillante carrière en finance au sein de certaines des plus grandes entreprises au pays. Député de Lévis de 2012 à 2014, il a par la suite été premier vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Ce gestionnaire hors pair, reconnu pour sa grande maîtrise des enjeux de finances publiques, vient compléter l’escouade économique de la CAQ pour faire du Québec un état bien géré, efficace et efficient.*

Les contributions du secteur de la transformation alimentaire en termes de revenus fiscal et parafiscal sont de l’ordre de 3,3 G$. Pour les coffres de l’état québécois, les revenus de l’industrie de la transformation alimentaires dépassent le milliard de dollars annuellement. Le secteur souhaite que le support nécessaire au déploiement des entreprises soit assuré en lui attribuant un appui significatif dans les budgets de la Politique bioalimentaire et qu’il y ait des fonds disponibles pour accentuer le potentiel manufacturier de l’industrie.

Économie - Pierre Fitzgibbons (député de Terrebonne)
Pierre Fitzgibbon a fait carrière dans les secteurs manufacturier et des télécommunications alors qu’il a travaillé, entre autres, pour le groupe Télésystème, de même que chez Domtar, à la Corporation des Tapis Peerless et chez Price Waterhouse. Membre du conseil d’administration de WSP et Heroux Devtek, Pierre Fitzgibbon a aussi récemment siégé aux conseils d’administration de Neptune Technologies, Lumenpulse, Arianne Phosphate, la Caisse de dépôt et placement du Québec et il a présidé jusqu’à récemment le comité d’investissement du Fond Cycle Capital. Il a aussi siégé aux conseils de plusieurs autres sociétés des secteurs de la technologie, des télécommunications et des services financiers et de divers organismes de charité.*

Le secteur de la transformation alimentaire, le plus important secteur manufacturier au Québec, a longtemps demandé - pour des raisons évidentes - un transfert vers le ministère du Développement économique.  Pour des motifs qui demeurent nébuleux, ce changement ne s’est jamais concrétisé.  Le CTAQ demande une plus grande ouverture, collaboration et contribution de la part de ce ministère auprès des entreprises de transformation des aliments. Les ressources, l’expertise et les programmes touchant l’innovation, l’appui à la productivité et à la main-d’œuvre, la commercialisation, la construction, l’achat d’équipement, le développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies, etc., doivent être facilement accessibles à une entreprise de transformation alimentaire

De plus, le gouvernement a souligné son désir de réformer Investissement Québec (IQ) et d’en faire un véritable levier économique pour les entreprises d’ici.  Rappelons que le secteur agroalimentaire était sous la responsabilité de la SOQUIA dans les années 1990-2000 qui a été incorporée à la Société Générale de financement en 2007. Ses investissements ont éventuellement été transférés à Investissement Québec, qui les gère depuis ce temps.  À l’époque de la SOQUIA, le secteur agroalimentaire avait alors un partenaire financier dédié, de premier plan.  Les relations se sont essoufflées avec les années.  Le secteur de la transformation alimentaire doit à nouveau être au premier plan chez IQ et un vrai programme d’investissements et de financement des entreprises doit être accordé, et ce, à la hauteur de l’importance du secteur pour l’économie québécoise et de ses livraisons manufacturières.

Développement économique régional - Marie-Ève Proulx (députée de Côte-du-Sud)
Originaire de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, Marie-Eve Proulx cumule plus de 20 années d’expérience comme gestionnaire dans les secteurs du développement régional, de l’éducation et de la santé. Elle a contribué à la réalisation de nombreux projets locaux, régionaux et nationaux. Passionnée par Côte-du-Sud, elle veut faire entendre la voix des citoyens de toutes les générations qui l’habitent et la font vivre.
Entre 2005 et 2013, elle a été conseillère puis mairesse de son village natal où elle s’est impliquée à valoriser le développement économique, le tourisme et la ruralité au sein de la MRC. Mère de trois enfants, elle a toujours su allier travail, famille et placer les citoyens au centre de ses priorités.
En 2013, elle a démarré sa propre entreprise de consultation et de coaching de gestion. Femme engagée, elle a, entre autres, été vice-présidente du Groupe Femmes, politique et démocratie (2014-2016), membre du conseil d’administration du CLD de la MRC de Montmagny (2010-2013). Elle a par ailleurs siégé au Conseil permanent de la Jeunesse et participé activement à la mise en place des Forums jeunesse régionaux du Québec. Marie-Eve est détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en travail social de l’Université du Québec en Outaouais.*

Le CTAQ travaillera avec le ministère à améliorer les structures d’accueil des immigrants afin que les entreprises situées en région puissent combler leurs postes et poursuivre le développement régional. Les entreprises de transformation alimentaire sont situées près des sources d'approvisionnement agricoles. Elles achètent 70 % de la production agricole québécoise et s’assure de l’occupation du territoire. Elles sont essentielles au développement régional. La ministre pourra compter sur l'appui du CTAQ pour le développement économique des régions.

Santé et Services sociaux - Danielle McCann (députée de Sanguinet)
Après avoir cumulé des postes de gestion hautement stratégiques au sein notamment du CLSC Thérèse-de-Blainville, du CHSLD-CLSC Saint-Laurent, du CHSLD du Richelieu et du Centre Rouville et du CLSC et du CHSLD Champagnat de la Vallée des Forts, elle obtient le mandat de mettre en place le Centre de santé et de services sociaux du Sud-Ouest-Verdun. À titre de directrice générale, elle réalisera avec succès la fusion d’un hôpital de soins aigus, de deux centres locaux de services communautaires et de trois centres d’hébergement. Elle prend ensuite la tête, en 2012, de l’Agence de santé et de services sociaux de Montréal. À titre de présidente-directrice-générale, elle sera responsable d’un budget de plus de 6 milliards de dollars et de la coordination des services impliquant plus de 60 établissements incluant 12 Centres de santé et de services sociaux et 7 hôpitaux universitaires. Faisant preuve de leadership, de rigueur et de détermination, elle contribuera au renforcement des services de première ligne avec notamment la mise sur pied de cliniques-réseaux. Sur le plan de la gouvernance, Danielle McCann a siégé sur dizaine de conseils d’administration, incluant Agrément Canada et l’Institut national en santé publique du Québec.*

Les enjeux en matière de santé sont de taille et les entreprises québécoises de transformation des aliments sont impliquées activement dans l’élaboration d’une offre en santé variée et respectueuse des besoins des consommateurs. L’industrie désire faire partie intégrante des discussions en matière de santé, surtout lorsque celles-ci touchent directement l’offre alimentaire.  Notre rôle sera d’offrir un soutien aux initiatives gouvernementales favorisant le déploiement de produits améliorés et de produits santé. Aussi, le CTAQ veut aborder l’encadrement législatif des produits comestibles incluant le cannabis comme ingrédient et s’assurer de l’encadrement qui protégera nos entreprises et assurera la sécurité des consommateurs.

Emploi et solidarité - Jean Boulet (député de Trois-Rivières)
Jean Boulet est originaire de Saint-Tite. Avocat de profession depuis 1984, il a œuvré au sein de divers cabinets notamment chez Heenan Blaikie, concentrant sa pratique sur le droit du travail, la négociation de conventions collectives et le droit de la santé et de la sécurité du travail. En 2014, il a joint le cabinet Lavery Avocat à titre d’avocat et d’associé directeur du bureau de Trois-Rivières. Il a également siégé au conseil d’administration du cabinet de 2015 à 2017.*

La pénurie de main-d’oeuvre est le dossier le plus préoccupant pour l’industrie. L’ensemble de l’écosystème de l’industrie alimentaire est touché par cette crise et le CTAQ fera des représentations afin que le secteur soit prioritaire dans la stratégie nationale gouvernementale sur la main-d’œuvre, notamment en ce qui a trait à l’intégration du plus grand nombre de travailleurs et de travailleuses possible incluant les travailleurs étrangers et les travailleurs étrangers temporaires.

Vice-première ministre et Sécurité publique - Geneviève Guilbault (députée de Louis-Hébert)
Geneviève Guilbault est une femme engagée et déterminée. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise avec mention d’honneur en communication, cette spécialiste des relations publiques inspire la confiance. En tant que porte‑parole du Bureau du coroner, elle a incarné la voix des autorités auprès de la population lors de plusieurs tristes événements. Geneviève a notamment organisé l’ensemble des relations médias pour les tragédies de Lac‑Mégantic et de L’Isle‑Verte. La jeune mère de famille s’est jointe à la CAQ pour promouvoir l’intégrité, créer des emplois payants et soutenir nos familles.*

La Régie des alcools des courses et des jeux (RACJ) est tributaire du ministère de la Sécurité publique et au centre de l’octroi de permis notamment pour les titulaires de boissons alcooliques, dont les vignerons (CVQ), les micro-distillateurs (AMDQ) et les négociants embouteilleurs de vin (ANEV). Le CTAQ travaillera en collaboration avec la RACJ pour adapter le règlement sur la publicité et la promotion des produits alcooliques, améliorer l’éducation au public et le prix minimum.

Environnement et changements climatiques - MarieChantal Chassé (députée de Châteauguay)
MarieChantal Chassé est une cheffe d’entreprise chevronnée, détentrice d’un baccalauréat en ingénierie (génie des matériaux) et d’une certification d’administratrice de sociétés, cumulant plus de 25 ans d’expérience en ingénierie, dont 20 ans dans l’industrie aéronautique. Elle est également stratège en gestion de l’innovation sociale et organisationnelle, spécialiste en amélioration continue et en gouvernance d’entreprises. Elle est présidente, cheffe de la direction et fondatrice de l’entreprise JMJ Aéronautique, une cheffe de file en assistance technique, impartition et gestion d’experts techniques, mobilisant des employés aux quatre coins du monde.
MarieChantal Chassé est aussi la présidente et fondatrice de l’organisme sans but lucratif Partage des ressources dans des communautés (PARC), depuis 2011, qui vise à expérimenter de nouveaux modes de travail et de collaborations industrielles. Elle collabore activement avec les organisations privées et les institutions publiques de multiples secteurs afin d’implanter des solutions avant-gardistes ayant pour but d’accroître la compétitivité des entreprises tout en améliorant la sécurité d’emploi et le bien-être des travailleurs. Bien impliquée dans son champ d’expertise, elle est actuellement entrepreneure en résidence au Centech, l’incubateur de l’ÉTS (École de technologie supérieure), administratrice du Centre des technologies avancées (CTA) depuis 2014 et a été administratrice du Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) de 2016 à 2018. Avec son conjoint, elle gère cette extraordinaire microentreprise qu’est sa famille recomposée, y accompagnant cinq jeunes femmes à se réaliser.*

Le dossier du renforcement du système de recyclage est d’une importance fondamentale pour l’industrie puisqu’elle finance à 100 % le système de collecte sélective. Le CTAQ poursuivra la défense de cet enjeu auprès du ministère de l’Environnement. Aussi les enjeux de réduction du plastique dans les emballages, de la gestion des matières résiduelles ainsi que la transition énergétique feront partie de l’agenda du CTAQ.

Transports - François Bonnardel (député de Granby)
François Bonnardel a le gène entrepreneurial. Après ses études collégiales, il s’intéresse au domaine des services automobiles. Il gravit tous les échelons de l’industrie, d’abord à Mercier, puis à Granby, où il acquiert une franchise VitroPlus en 1995. Par la suite, au début des années 2000, il ajoute trois autres commerces à son actif. Ce cheminement lui a permis de mieux comprendre les défis et les obstacles auxquels tous les entrepreneurs doivent se mesurer pour se lancer en affaires, ainsi que la réalité économique de sa région.
C’est en 2006, à la suite de la lecture du livre de Mario Dumont Avoir le courage de ses convictions que ce dernier se lance en politique active au sein de l’Action démocratique du Québec. Il est élu une première fois député de la circonscription de Shefford en 2007 puis réélu en 2008, 2012 et 2014.
Il vit aujourd’hui à Granby où il est très impliqué dans différentes causes caritatives. Entre autres, il participe annuellement au Grand défi Pierre Lavoie au sein de l’équipe de l’Assemblée nationale. Il siège aussi à divers comités au sein de la Croix-Rouge canadienne Québec, section Haute-Yamaska, et il est le président d’honneur de divers évènements ponctuels, comme la Marche de la mémoire au profit de la Société Alzheimer Granby, le Tour du silence Granby-Bromont pour la cohabitation des cyclistes et des automobilistes sur nos routes ainsi le Grand Défi de Granby pour encourager les saines habitudes de vie, pour ne nommer que ceux-là.*

Le CTAQ demande au ministre des Transports et à la ministre déléguée aux Transports d’améliorer la fluidité des déplacements routiers afin d’assurer un approvisionnement régulier, dans les délais prescrits, des denrées alimentaires, et ce, au bénéfice de la population québécoise.


Le CTAQ fera parvenir une lettre de félicitations à tous les nouveaux ministres en réitérant notre volonté à travailler avec eux.

 

*Source : site de la Coalition Avenir Québec

Nouvelles associées

15 novembre

2018

Affaires provinciales

Groupe de travail sur le cannabis comestible

15 novembre

2018

Affaires provinciales

FEMMESSOR, financement et accompagnement

15 novembre

2018

Affaires provinciales

Main-d’oeuvre : Loi 176 – Normes du travail