Logo CTAQ
Logo CTAQ

À l’issue de la rencontre des ministres fédérale, provinciaux et territoriaux (FPT) hier 13 janvier, le CTAQ reçoit très favorablement l'appréciation manifestée par les ministres de l’Agriculture fédérale, des provinces et des territoires (FPT) concernant le travail effectué ces derniers mois par l'ensemble des acteurs de l'industrie agroalimentaire pour élaborer un code de conduite encadrant les relations entre les détaillants alimentaires et leurs fournisseurs.

Le CTAQ prend note de la volonté gouvernementale de favoriser un climat de confiance entre toutes les parties pour améliorer la chaîne d’approvisionnement. Les petites et moyennes entreprises sont les premières exposées à des rapports de forces inégaux avec les détaillants, une situation qui ne peut souvent être favorable à des relations commerciales saines.

« Nous sommes heureux que le gouvernement du Québec soit très sensible au rapport de force des détaillants dans la relation avec leurs fournisseurs, dont les impacts sont plus importants sur les petites et moyennes entreprises,  souligne  la présidente-directrice générale du CTAQ, Sylvie Cloutier. « Dans le contexte de la poursuite des travaux, le CTAQ privilégie la mise en place d'un groupe de travail de petites et moyennes entreprises agroalimentaires et demande qu’un représentant de ces entreprises siège sur le comité de pilotage afin que le code tienne compte des particularités des petites et moyennes entreprises québécoises et canadiennes. »

Le CTAQ tient à souligner le leadership des ministres Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, et André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, pour le soutien à l'industrie et la mise en place des outils nécessaires au succès du bon fonctionnement du code.

Le CTAQ appuie la poursuite de cette initiative et salue chaque partie prenante dans ce travail dont l'aboutissement profitera aux détaillants, fournisseurs et aux consommateurs.

Le CTAQ considère que l’établissement de ce code de conduite servira aussi les consommateurs, dont le pouvoir d'achat s’est fortement dégradé depuis les deux dernières années. Il est impératif d’établir un code de conduite basé sur des principes de transparence, de prévisibilité et d’équité, tout en misant sur la résolution rapide des litiges et la simplicité d’application du code.

En étudiant des propositions concrètes en lien avec la gouvernance administrative nécessaire à la surveillance du Code, les mécanismes de mise en œuvre et le modèle d’arbitrage, l'industrie bioalimentaire s’assurera d’améliorer la résilience de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

 

-30-

Personne ressource
Personne contact

CHRISTIAN BAZINET

Contact médias
Vice-président, Communications et Affaires corporatives

Nouvelles associées

19 janvier

2023

Le CTAQ et ses membres

Stabilité de la main-d’œuvre agroalimentaire

19 janvier

2023

Le CTAQ et ses membres

Plus de transparence, de prévisibilité et d’équité

19 janvier

2023

Le CTAQ et ses membres

Olymel fait équipe avec Cintech

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.