Logo CTAQ
Logo CTAQ

L’innovation et les tendances sont au cœur du SIAL. C’est pourquoi le salon connaît un si grand succès. Nous avons parcouru plusieurs pavillons, incluant celui des finalistes et gagnants des Prix innovation SIAL 2022 ainsi que la section des start-ups. Les produits innovants présentés, conçus par des fabricants et des distributeurs du monde entier, répondent à des besoins et des tendances.

Selon les résultats du Baromètre Mondial de l’Innovation, réalisé́ chaque année par ProtéinesXTC, cinq axes influent sur les tendances d’innovation alimentaire côté industriel et manufacturier : plaisir, santé, praticité́, forme, éthique.

Le plaisir
  • Le plaisir occupe la première place dans l’innovation alimentaire sur tous les continents, avec près d’une innovation sur deux (47,8 %) soutenue par la variété́ des sens.
  • Des produits parfois sophistiqués, premium d’une part et d’autres « comfort food », sont des produits qui font du bien. Nul doute que le contexte de la période covid a poussé cette tendance de consommation à la hausse ainsi que l’offre de produits. La progression est particulièrement notable en Amérique du Nord (+4,1 pts) et en Europe (+ 1,8 pts).
La santé
  • La santé occupe le deuxième axe d’innovation alimentaire mondiale notamment dû à la végétalisation, i.e. l’utilisation de protéines végétales dans la fabrication du produit, de l’alimentation.
  • Les innovations portant cette promesse représentent près d’une innovation sur 3 (31,1 %). Après avoir fortement progressé depuis les années 2000, elle tend à se stabiliser (-0,8 pts en 2021). La saturation de l’offre sur le créneau de la naturalité́ expliquerait cette décroissance.
  • Selon XTC, l’élément « santé » reste un incontournable dans les projets d’innovation parce qu’il est un bénéfice fondamental qui est majoritairement justifié par la simplicité́ et la naturalité́, l’absence d’ingrédients perçus comme « nocifs » (clean label). Cette vision de la santé peut s’inscrire dans une approche personnalisée des besoins nutritionnels et de bien-être, avec des produits fonctionnels - renforcement immunitaire, prévention, santé digestive pour ne nommer que ceux-ci.
  • L’axe santé est relativement homogène dans le monde, avec une légère surreprésentation en Asie. Le bénéfice médical alimente les innovations santé dans les deux Amériques.
L'éthique
  • Marginale, voire quasi inexistante il y a 10 ans, l’éthique progresse partout et arrive en troisième position des axes d’innovation au niveau mondial. Elle concerne près de 8 innovations sur 100. Elle est principalement soutenue par le levier de l’écologie qui s’installe peu à peu de manière durable dans les préoccupations principales des consommateurs.
  • Au-delà̀ de l’écoresponsabilité́, les nouvelles préoccupations du consommateur, incluant l’empreinte carbone, l'agriculture « régénérative » et le bien-être animal, s’ajoutent à la liste.
La forme
  • L’axe « forme » occupe aujourd’hui la 4e place et représente 7,2 % des innovations mondiales. Auparavant soutenues par le levier de la minceur, dont la dynamique est globalement à la baisse, les innovations « forme » se concentrent essentiellement sur les promesses « énergie et bien-être ».
  • Cet axe est moins important en Europe et est surreprésenté dans les autres régions du monde, notamment en Amérique du Nord (11,4 %) via les bénéfices bien-être énergie et toujours minceur en Asie (11,3 %), en partie via le bénéfice cosmétique.
La praticité
  • La praticité est le dernier axe d’innovation sur tous les continents. Dans l’industrie alimentaire, cet axe est devenu un prérequis à faible valeur de différenciation. Avec des consommateurs qui retrouvent le goût de cuisiner à la maison, le gain de temps demeure un levier potentiel. Mais globalement, on ne note aucune innovation majeure en la matière.
  • Les emballages sont importants dans la notion de praticité, basés sur leurs fonctionnalités et niveau d’écoresponsabilité.
  • Le digital, quant à lui, ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives dans l’axe de la praticité.

Du côté de la certification bio, qui a longtemps été associée à l’écoresponsabilité́, on prétend que celle-ci aurait atteint aujourd’hui un plateau en raison de l’offre écoresponsable qui envahit les tablettes des épiceries. La proximité́ dans l’offre - les produits locaux et de saison, l’économie circulaire et la valorisation des produits au niveau des emballages et du produit lui-même en seraient les principaux responsables.

Les alternatives végétales aux protéines animales se multiplient avec différentes propositions et niveaux de maturité́. Avec des alternatives aux produits laitiers (boissons) et à la viande, marchés les plus porteurs, ces alternatives commencent à investir celui du fromage et du poisson.

Nous avons fait le constat que la grande majorité des produits finalistes au Prix SIAL Innovation 2022 étaient des produits à base de protéines végétales et dans bien des cas, des produits « me too », substituts imitant la viande, la volaille, le fromage et autres.

Sincèrement, nous n’avons pas vraiment eu de coup de cœur pour les produits finalistes et les gagnants des Prix SIAL 2022, autres que pour nos produits québécois qui ont su se démarquer!

Nouvelles associées

17 novembre

2022

Santé et nutrition

AAQ – Vous outiller pour innover

17 novembre

2022

03 novembre

2022

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.