Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le MAPAQ a dévoilé son bilan économique 2021 de l’industrie bioalimentaire, offrant un portrait du secteur au Québec ainsi qu’un aperçu de la conjoncture économique mondiale pour l’année 2021.

Les situations retenues illustrent la performance de chacun des secteurs de l’industrie bioalimentaire, soit l’agriculture et les pêches, la transformation, le commerce de détail et la restauration. Ce bilan contient également une analyse des principaux facteurs sous-jacents à cette performance, notamment la conjoncture économique, l’évolution de la demande intérieure et la dynamique des échanges internationaux.

L’année 2021 a été marquée au Québec par le retour de la croissance économique et le dynamisme du marché du travail, aidés notamment par les campagnes de vaccination, l’ouverture des secteurs économiques et les mesures de soutien des gouvernements. Autant l’agriculture que la transformation alimentaire et le secteur tertiaire ont été affectés, mais différemment.

La valeur des livraisons (ventes) manufacturières des fabricants d’aliments, de boissons et de produits du tabac est estimée à 33,4 G$ pour l’année 2021, soit une hausse de 5,7 % par rapport à l’année 2020. Cette croissance s’inscrit dans la dynamique des dernières années malgré les défis qu’a engendrés la pandémie de COVID-19.

Les pages 47 à 51 du document ci-joint sont particulièrement pertinentes pour notre secteur.

La hausse des prix selon l’indice des prix des produits industriels au Canada a contribué fortement à la croissance de la valeur des livraisons en 2021. En effet, selon cet indice, les prix ont connu une hausse de 8,6 % dans le sous-secteur de la fabrication des aliments et de 1,4 % dans celui des boissons et des produits du tabac.

Investissements

Selon les dernières données disponibles, pour l’ensemble de l’agriculture, des pêches et de la transformation bioalimentaire, le total des investissements en 2020 et en 2021 s’est élevé à plus de 5 G$. 

De 2019 à 2021, il s’est établi à 2,5 G$ en moyenne annuellement, soit 72,6 % de plus qu’entre 2016 et 2018 (1,5 G$ par année). 

La progression entre ces deux périodes s’explique par la croissance des investissements en agriculture et dans les pêches (+51,0 %) ainsi qu’en transformation bioalimentaire (+103,1 %).

Nouvelles associées

23 juin

2022

23 juin

2022

Le CTAQ et ses membres

CSMOTA – Nouvelle direction générale

23 juin

2022

Le CTAQ et ses membres

Mangeons local – Vitrine pour les membres du CTAQ

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.