Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le 12 février, Aliments et boissons Canada/Food and Beverage Canada (ABC-FBC) a organisé un petit déjeuner avec discussion de groupe auquel ont participé plus de 80 transformateurs, représentants gouvernementaux et intervenants. L’événement était orienté sur le Rapport de 2018 de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Lawrence MacAulay, a souligné l’importance de la collaboration entre le gouvernement et l’industrie pour accroître les exportations et continuer à prospérer sur les marchés mondiaux et intérieurs.

Le sous-ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Chris Forbes, a ensuite animé une discussion de groupe à laquelle ont participé Murad Al-Katib, AGT Food & Ingredients Inc. et président de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire; Rosemary MacLellan, La coopérative Aliments Gay Lea Ltée.; et Lee Moats, LLAMM Acres et membre de la Table.

La discussion a porté sur trois principaux thèmes, soit la réglementation, la main-d’œuvre et les exportations.

  • L’industrie et le gouvernement doivent élaborer un plan de travail à long terme pour mettre en œuvre les recommandations de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire.
  • Le Canada doit se munir d’une nouvelle approche en matière de réglementation qui s’appuie sur les récentes annonces faites dans le cadre de l’Énoncé économique de l’automne qui comprennent des mesures pour anticiper les nouvelles technologies, adopter de nouvelles approches réglementaires et évaluer les effets cumulatifs de la réglementation sur la compétitivité.
  • Il s’avère essentiel d’adopter une approche globale pour évaluer les besoins de main-d’œuvre à long terme de l’industrie et y remédier. Une telle approche devrait comprendre une plus grande coordination entre les différents paliers et ministères gouvernementaux pour les évaluations du marché de la main-d’œuvre et les programmes y afférant ainsi que l’élaboration de stratégies pour inclure des groupes sous-représentés.

Il faut analyser le potentiel du Canada à atteindre les objectifs d’exportation dans le secteur de la transformation des aliments et des boissons et s’assurer qu’il existe des programmes appropriés pour identifier et appuyer les exportateurs.

Nouvelles associées

26 septembre

2019

26 septembre

2019

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.