Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le ministre André Lamontagne a demandé une rencontre avec les membres du CTAQ, rencontre qui s’est tenue le 9 décembre dernier par visioconférence

Monsieur Lamontagne tenait à faire le point sur les grands dossiers de la transformation alimentaire et à réitérer l’écoute active du MAPAQ sur les projets de l’industrie afin d’aider à accélérer leur réalisation.

Points saillants de la rencontre :

Le ministre André Lamontagne souligne que les secteurs agroalimentaires font montre d’une grande mobilisation actuellement. Une telle attitude est porteuse de succès.

La Politique bioalimentaire présente des cibles de contenu québécois, d’importation et d’augmentation de la valeur de l’industrie.

 Il existe dorénavant une « Équipe bioalimentaire Québec », qui regroupe le MAPAQ, le MEI, le Ministère des Finances et la Financière agricole. 

Grands axes de la présentation de M. Lamontagne :

  1. Politique de l’autonomie alimentaire : stratégie d’achat
  2. Éveil des consommateurs sur l’importance de l’achat local
  3. Effort de promotion des produits québécois auprès de l’institutionnel
  4. Politique de soutien à la production en serre
  5. Autonomie alimentaire :
    • promotion et identification - budget de Aliments du Québec a triplé depuis quelques années
    • augmentation de la production : gestion de l’offre, capacité d’augmentation significative pour certains secteurs
  6. Main-d’œuvre :
    • Collaboration étroite avec le ministère du Travail pour arrimer les besoins de l’industrie
    • Travailleurs étrangers temporaires : le gouvernement du Québec travaille ce dossier avec le gouvernement fédéral. Il faut augmenter le plafond, actuellement à 10 %, de la main-d’œuvre étrangère dans les entreprises
    • Le gouvernement du Québec veut récupérer 100% de la gestion des TET sur le territoire de la province
  7. Automatisation et amélioration des capacités de production et de transformation
    • 85 % du panier d’épicerie est composé d’aliments transformés
    • Amélioration de la compétitivité : qualité, normes, comment faire affaire avec les grands distributeurs
  8. Délai de traitement des programmes
    • Il faut accélérer le processus. Il y a de nombreux nouveaux programmes, cela a créé des goulots d’étranglement ralentissant le processus d’accompagnement
    • Élargir ces programmes au plus grand nombre d’entreprises

Le CTAQ tient à remercier le ministre Lamontagne pour son écoute des besoins de l’industrie.

 

Pour visionner l'entretien en différé, cliquez ici !

Mot de passe : Lamontagne2020

Nouvelles associées

21 janvier

2021

21 janvier

2021

Le CTAQ et ses membres

Prévention du suicide : L’Esprit au travail

21 janvier

2021

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.