Logo CTAQ
Logo CTAQ

L’abattage de poulet au Canada, qui avait ralenti en raison des interruptions de travail liées à la COVID-19 et à l’affaiblissement de la demande, est maintenant entièrement rétabli. 

Avant la pandémie, soit au début de 2020, la production était supérieure à la moyenne des cinq années précédentes (2015 à 2019), mais elle a ralenti au cours des mois d’été pour s’établir sous cette moyenne. 

Entre août et décembre, elle a retrouvé une cadence qui avait ralenti de façon intermittente tout au long de la première moitié de 2021. 

Entre juin et octobre de cette année, l’abattage de poulets a dépassé la moyenne quinquennale de 2015 à 2019 ainsi que les niveaux d’une année sur l’autre. 

Les quotas de production intérieure pour la période de prévision (du 21 novembre au 15 janvier) laissent entrevoir une hausse de 2,8 %.

Les constats principaux :

  • La demande continue de se raffermir
  • La hausse des coûts des aliments pour animaux exerce de la pression sur les marges
  • Les importations ont soutenu l’offre de poulet canadien en 2020, mais elles ont diminué en 2021

 

Nouvelles associées

20 janvier

2022

Industrie

CRIBIQ – Projets en réduction de GES

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.