Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le gouvernement du Québec élimine les limites quantitatives de boissons alcooliques qu'une personne peut rapporter au Québec après les avoir acquises dans une autre province ou un territoire du Canada. La réglementation continue toutefois d'exiger que les boissons transportées par une personne soient destinées à sa consommation personnelle et non à la revente. Par ailleurs, le consommateur doit les transporter sur lui ou dans ses bagages. 

Le règlement modifié entrera en vigueur le 7 avril 2022.

La levée de cette restriction permet de simplifier les règles applicables en matière de commerce interprovincial, en plus d'aligner la réglementation québécoise avec celle en vigueur dans la plupart des autres provinces canadiennes.

Depuis 2013, en vertu du Règlement sur la possession et le transport au Québec de boissons alcooliques acquises dans une autre province ou un territoire du Canada (RLRQ, chapitre S-13, r. 6.1), un résident du Québec pouvait rapporter un maximum de 3 litres de spiritueux, de 9 litres de vin et de 24,6 litres de bière.

En 2019, dans un rapport approuvé par les ministres responsables du commerce intérieur, le Groupe de travail sur les boissons alcooliques, issu de l'Accord de libre-échange canadien, recommandait de supprimer ou d'augmenter les limites quantitatives relatives aux boissons alcooliques destinées à une consommation personnelle.

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.