Logo CTAQ
Logo CTAQ

Bien que le Canada et le Mexique aient tous deux déclaré qu'ils demeuraient déterminés à renégocier avec succès l'ALENA, l'impact négatif des tarifs sur l'acier et l'aluminium sur l’ensemble des négociations est évident.

Le 31 mai, le premier ministre Trudeau a refusé de se rendre à Washington pour essayer de s'entendre sur l'ALENA à la suite de pressions exercées par les États-Unis pour accepter sa proposition, notamment en ce qui a trait à la clause crépusculaire qui imposerait une renégociation de l’entente tous les 5 ans. En plus des tensions accrues dans les relations trilatérales, les élections présidentielles mexicaines du 1er juillet et les élections de mi-mandat américaines en novembre annonce un certain ralentissement dans la volonté trouver un terrain d’entente rapide.

Il semble que monsieur Trump croit que l'acier et l'aluminium lui procurent non seulement un avantage politique intérieur, mais aussi un effet de levier dans les discussions de l'ALENA. Au lieu de cela, la flexibilité de négociations du Mexique et du Canada est limitée.

Nouvelles associées

25 avril

2019

25 avril

2019

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.