Logo CTAQ
Logo CTAQ

 

Communiqué de presse

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Adoption du projet de loi 2, Loi resserrant l’encadrement du cannabis

Contrôler l’âge des consommateurs ne permettra pas de contrôler le marché illégal

 

Granby, le 29 octobre 2019  –  Le Conseil québécois du cannabis comestible (CQCC) reste perplexe quant à l’efficacité du projet de loi 2, Loi resserrant l’encadrement du cannabis en haussant l’âge minimal pour la consommation du cannabis à 21 ans, pour contrer la prédominance du marché illégal du cannabis.

Le projet de loi 2 a été adopté cet après-midi à l’Assemblée nationale. Malgré les représentations et les recommandations du CQCC, le gouvernement a donc choisi de se détourner du but premier de la légalisation du cannabis qui est d’amener l’ensemble des consommateurs de cannabis vers un marché licite et sécuritaire.

Les travaux de la commission chargée d’étudier ce projet de loi auront pourtant démontré qu’il est extrêmement facile, pour les personnes visées par le projet de loi 2, de se procurer les produits du cannabis auprès du crime organisé. Contrôler l’âge des consommateurs ne permettra pas de contrôler le marché illégal.

Les entreprises membres du CQCC sont inquiètes quant aux retombées sociales de ce projet de loi. En l’adoptant, le gouvernement encourage la stigmatisation de la clientèle des 18 à 21 ans, ce qui entravera le travail d’éducation et de sensibilisation qui est de la responsabilité de ce même gouvernement.

Le CQCC favorise un encadrement strict, tant fédéral que provincial, afin de permettre une mise en marché sécuritaire et ordonnée de produits comestibles infusés au cannabis. Ainsi, il déplore l’attitude contraignante du ministre délégué à la Santé et aux services sociaux dont le projet de loi occulte la finalité de la légalisation du cannabis, soit d’amener les consommateurs vers un marché des produits du cannabis récréatif licite, contrôlé et sécuritaire.

Le CQCC invite maintenant le gouvernement à annoncer les mesures concrètes qu’il mettra en place pour assurer des campagnes de sensibilisation et d’éducation auprès des clientèles visées par son projet de loi. Notre association assure le gouvernement de sa pleine collaboration dans ces campagnes.

 

-30-

Source : CQCC

Information :
Christian Bazinet
Secrétaire général – Conseil québécois du cannabis comestible
T  450.349.1521 poste 214  C  819.469.8294

 

À propos du CQCC :

Le Conseil québécois du cannabis comestible (CQCC) est une association sectorielle dédiée aux produits comestibles infusés au cannabis. Son mandat est de traiter des enjeux de la légalisation du cannabis et de son exploitation dans les produits comestibles, pour les marchés récréatifs et médicaux.

Les 31 membres de ce regroupement sont des transformateurs alimentaires issus de la boulangerie, de la pâtisserie, des produits végétariens-végétaliens, du chocolat et de la confiserie, des breuvages, des extraits et des ingrédients.

Nouvelles associées

14 novembre

2019

24 octobre

2019

Le CTAQ et ses membres

L’an 1 de la légalisation du cannabis : état des lieux

24 octobre

2019

Le CTAQ et ses membres

Un nouveau gouvernement …

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.