Logo CTAQ
Logo CTAQ

Le gouvernement du Québec a annoncé l’injection de 500 M$ sur cinq ans pour relancer les exportations. La moitié de cette somme proviendra d’Investissement Québec, l’autre moitié sera gérée par le  ministère de l’Économie et de l’Innovation et sera versée en avances remboursables.

La diversification des marchés extérieurs permettrait de résorber le déficit de la balance commerciale du Québec, qui était de 23 G$ en 2019. À l’heure actuelle, le Québec exporte principalement sur trois marchés, les États-Unis, l’Union européenne et la Chine.

Selon le ministre Fitzgibbon, le Québec doit rester libre-échangiste et pour ouvrir de nouveaux marchés, le gouvernement veut encourager une performance accrue des meilleurs exportateurs, grandes entreprises et PME confondues. Le plan vise à augmenter de 18 milliards les exportations du Québec. Avant la pandémie, les exportations représentaient 46 % du PIB du Québec et le gouvernement a l’ambition d’atteindre 50 %.

L’industrie bioalimentaire fait partie de la liste des secteurs industriels clés. En effet, les exportations bioalimentaires ont crû en 2020 pour atteindre 9,8 G$. La balance commerciale du secteur demeure positive. 

L'industrie alimentaire doit cependant ne pas tenir pour acquis que des sommes lui seront réservées, les autres secteurs visés étant l’aluminium, l’aéronautique, les pâtes et papiers, les minerais et le matériel de transport terrestre.

Nouvelles associées

01 avril

2021

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.