Logo CTAQ
Logo CTAQ

IMPACTS POUR L'INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE

Recommandations concrètes pour les entreprises de transformation/fabrication.

Lancement de la plateforme de jumelage employeurs-employés temporaires :

  • L’heure est à la solidarité et l’industrie alimentaire humaine et animale se relève les manches. À table! Emplois, le portail québécois d’emplois spécialisés en bioalimentaire, lance aujourd’hui un nouvel outil gratuit qui permettra, le temps que durera la pandémie de la COVID-19, de jumeler les employeurs à la recherche de personnel temporaire et les travailleurs qui veulent donner un coup de main à ce secteur névralgique. Considérées comme des services essentiels, les entreprises de l’ensemble de la chaîne alimentaire travaillent afin d’assurer l’approvisionnement continu de produits dans les épiceries et sur les tables des Québécois.Conscients des enjeux actuels, les partenaires de plusieurs secteurs de la chaîne alimentaire unissent leur force pour offrir rapidement cet outil aux employeurs qui doivent composer avec une pénurie de main-d’oeuvre sans précédent : des employés en quarantaine ou d’autres forcés de rester à la maison avec leurs enfants. En parallèle, les circonstances actuelles forcent la mise à pied temporaire de nombreux salariés, dont plusieurs issus des secteurs de la chaîne alimentaire. Des travailleurs se retrouvent donc sans emploi et sont disposés à travailler en attendant que la situation se redresse. Évidemment, afin d’assurer la sécurité des travailleurs et la salubrité complète des aliments, toutes les obligations et consignes gouvernementales requises ont été ajoutées aux mesures exceptionnelles mises de l’avant et aux normes très strictes régissant déjà l’industrie de la transformation des aliments.

    Lien pour les employeurs
    Lien pour les chercheurs d'emploi

Présence au travail :

  • Encouragez le plus possible le télétravail (travail de la maison) pour les postes et fonctions qui le permettent ;
  • Prenez les mesures nécessaires afin de permettre le télétravail ;
  • Si le télétravail n’est pas possible, c’est-à-dire que l’employé ne peut effectuer le travail de la maison ou la présence de l’employé est requise sur le site afin d’accomplir ses tâches, vous, les gestionnaires et l’employé, doivent respecter les mesures de préventions des points ci-dessous.

Hygiène :

  • Rappelez à tous les employés de se laver fréquemment les mains et renforcer le respect par des observations, tournées et inspections des pratiques ;
  • Rappelez aux employés de tousser dans le creux de leur bras ;
  • Jetez immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle et se laver les mains immédiatement ;
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez, la bouche et le visage ;
  • Favorisez l’utilisation de désinfectants pour les mains en installant des distributeurs aux entrées, les cafétérias, les bureaux, les zones de réception, l'expédition ou maintenance.

Spécifique aux usines de transformation/fabrication alimentaire :

  • Dans les usines de transformation alimentaire et de boissons, le port de gants à usage unique par tout employé touchant le produit devrait être obligatoire (changement à toutes les pauses et usage du désinfectant si on manipule un autre objet en même temps) ;
  • Si l’employé n’est pas en contact avec les aliments, le port de gants à usage unique devrait être optionnel (le lavage des mains avant d'entrer en poste et utilisation d'un jet de désinfectant demeurent obligatoires) ;
  • Espacez les quarts de travail afin que les employés des différents quarts ne se croisent pas dans la mesure du possible ;
  • Établissez plusieurs périodes de pause et de repas afin d’éviter le regroupement d'employés dans les espaces publics, les cafétérias et espaces de pause ;
  • Rappelez aux employés de tousser dans le creux de leur bras. Il n’est pas nécessaire de changer le sarrau si à cette hauteur il n’y a pas de contact avec le produit ;
  • Rappelez aux employés de jeter immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle et se laver les mains immédiatement et changer de gants par la suite ;
  • Augmentez la fréquence de nettoyage des surfaces de contact.

Rencontres/visites/rassemblements/hébergements/accès aux sites de production :

  • L’accès aux sites de production devrait être limité aux employés de votre usine seulement ;
  • Chaque personne qui entre sur un site de production devrait être soumise à une prise de température si possible (thermomètre sans contact). En cas de présence de fièvre, l’accès au site doit être refusé ;
  • La personne en autorité doit exercer sa responsabilité d'autoriser ou de refuser l’accès au site à un employé ;
  • Annulez les visites d’usine et les rencontres avec des collaborateurs à l’extérieur de la province ;
  • Annulez les rencontres avec fournisseurs, visiteurs ou collaborateurs, utilisez les rencontres vidéoconférences, téléphoniques ou autres ;
  • Ne donnez pas de poignées de main ou d’accolades ;
  • Évitez les espaces contigus et les bureaux partagés ;
  • Si vous avez des travailleurs étrangers qui logent dans vos installations, prévoir des chambres/espaces de mise en quarantaine ;
  • Apposez une affiche de restriction d'accès au site à chaque entrée.

Voyages :

  • Tous les employés doivent annuler leurs voyages professionnels ;
  • Évitez ou annulez tout voyage international personnel ;
  • Les collaborateurs qui ont voyagé dans le dernier mois doivent :
    • Surveillez leur état de santé à leur retour au Canada/Québec pour une période de 14 jours à partir de la date du retour au pays ;
    • Évitez de vous présenter au bureau ou dans les sites de l'entreprise pour une période de 14 jours.

Mesures de prévention :

  • Informez les employés qu’ils doivent aviser la personne en autorité dans ces situations :
    • En cas d’apparition de symptômes similaires à ceux de la grippe ou toute maladie transmissible ;
    • Si l’employé a voyagé ou prévoit voyager dans une région autre que la sienne ;
    • Si l’employé a été exposé de façon prolongée à une personne confirmée ou sous investigation pour la COVID-19 dans les 14 derniers jours.
  • Le cas échéant, exécuter les directives du point suivant.

Lors d'une auto-déclaration de symptômes :

  • Avisez l’employé de ne pas se présenter au travail ;
  • Obtenez les informations suivantes de l’employé :
    • Quelle est la destination visitée ? ;
    • Identifiez les mesures de télétravail possibles et les mesures à prendre pour aider l’employé à travailler de la maison ;
    • Identifiez la proximité avec d’autres employés à son poste de travail et mesure d'accommodements possibles pour limiter les contacts ;
    • Obtenez les preuves de voyage (dates départ et arrivée) ;
    • Si le télétravail est possible, une mise en quarantaine de 14 jours s'impose après le retour du voyage ou du début de l’exposition ;
    • Si le télétravail n’est pas possible, le collaborateur devra être mis en quarantaine obligatoire et pourra être rémunéré selon vos modalités :
    • Utilisation des banques de congés de maladie ;
    • Complétez et soumettez le formulaire spécifique à la mise en quarantaine d’assurance invalidité (Canada) assurances emploi ;
    • Complétez et soumettez une demande d’assurance-emploi (chômage) au Canada ;
    • Si le collaborateur ne peut recevoir aucune prestation de ces services, la décision vous revient quant à la rémunération.

Retourner à la page COVID-19.

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.